Archives par mot-clé : ouvrage collectif

Anglophonie, francophonie ? (un ensemble d’études)

LE POSTCOLONIAL COMPARE

ANGLOPHONIE, FRANCOPHONIE

C. Joubert (dir.)

Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, « Littérature hors frontière », 2014

Présentation de l’éditeur

Importée du monde anglophone, la notion de « postcolonial » a d’abord reçu un accueil réticent en France, avant de devenir un sujet clé des débats publics et universitaires. Ce transfert difficile des Postcolonial studies en France sert de point de départ à une réflexion sur l’histoire connectée des empires britannique et français, qui est aussi une histoire comparée des pensées et des idéologies de la différence culturelle.
En rassemblant des auteurs souvent séparés par les cloisonnements nationaux, linguistiques et disciplinaires, et en s’ouvrant aux histoires et aux littératures coloniales anglaises et françaises mais aussi espagnoles et néerlandaises, ce livre fraye de nouvelles pistes pour la compréhension des rapports entre littérature et politique dans la mondialisation actuelle.

Avant-propos. Émilienne Baneth-Nouailhetas et Claire Joubert (on peut le lire ici: http://www.puv-univ-paris8.org/media/ouvr_pdf/593_avant-propos.pdf)

Le « postcolonial » à la différence des langues : 
culture, politique et enjeu de monde. Claire Joubert

1. Les Postcolonial studies et l’épreuve comparatiste

Littérature anglaise ou littératures en langue anglaise ? (Traduction française d’Hélène Quiniou) Robert J.C. Young 

Quel est l’impact de la notion de whiteness sur les études littéraires postcoloniales ? Genèse du concept et étude du cas de la critique littéraire canadienne. Christine Lorre-Johnston

Critique francophone du postcolonial et critique postcoloniale de la francophonie. Jean-Marc Moura

L’argument civilisateur dans la doctrine coloniale 
de la langue française. Alice Goheneix-Polanski

Edward W. Said, Frantz Fanon et Aimé Césaire. Dominique Combe

Théâtre, terreur et mémoire en contexte postcolonial. Martin Mégevand

2. Les Caraïbes : lieu critique du postcolonial

L’institution de la littérature caribéenne anglophone. (Traduction française d’Hélène Quiniou) Dillon Brown

Hybridité heureuse ou tragédie féconde : le lieu, l’espace et l’archipel caraïbe. J. Michael Dash

Nancy Morejón, la parole des « lieux ouverts » : « nous sommes le golfe pour toujours ». Sandra Monet-Descombey Hernández

« In search of the Talented Tenth » : Léon-Gontran Damas et Albert Helman face à l’Amérind’ « cambriolée ». Kathleen Gyssels

José Marti en Amérique : fascination latino-américaine pour le modèle nord-américain et prémices d’une critique postcoloniale.Claire Hennequet

 Joséphine Baker et Mayotte Capécia : race et genre dans les biographies transcoloniales. Myriam Cottias et Madeleine Dobie

Serge Martin

Professeur émérite de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus