Archives par mot-clé : Georges Perec

Rêveries d’un promeneur parisien : ou de l’art de rendre le dilettantisme productif

Errer est humain, flâner est parisien.

– Victor Hugo

 

Suite à mon billet sur l’infra-ordinaire et l’événementiel, dans lequel je discutais notamment du plaisir de flâner dans des espaces muséaux oubliés des visiteurs, l’envie de présenter une liste de musées gratuits (pour les collections permanentes) dans et autour de Paris s’est faite jour, à laquelle j’ajouterai des sites naturels et des déambulations culturelles. Mais ne nous y trompons pas, si ces sorties ont des airs de récréations, elles n’en présentent pas moins le mérite de régénérer corps et esprit, séduisante perspective face au risque de saturation physique et intellectuelle.

Continuer la lecture de Rêveries d’un promeneur parisien : ou de l’art de rendre le dilettantisme productif

Jan-Mark Naaijer

Étudiant en M2 de Didactique du Français Langue Étrangère à la Sorbonne Nouvelle ; fortement intéressé par la façon dont la connaissance et la pratique des Arts et de la Littérature peuvent permettre à un apprenant de trouver sa voie/voix.

More Posts

Georges Perec, sa vie, son œuvre

Georges Perec1 est né à Paris en 1936 et est décédé à Ivry-sur-Seine en 1982. Il est l’un des plus importants écrivains français du XXe siècle, et a ainsi vu son œuvre couronnée de prix (Les choses, prix Renaudot 1965 ; La vie mode d’emploi, prix Médicis 1978).

Romancier, poète, dramaturge, essayiste, son œuvre embrasse tous les genres, même les verbicrucismes, ou art de composer des grilles de mots croisés. Parmi ses thématiques préférées se retrouvent le quotidien (qu’il met en scène dès son premier roman, Les choses, 1965), l’environnement (Espèces d’espaces, 1974 ; L’infra-ordinaire, 1989), le souvenir (Je me souviens, 1978), le manque (La disparition, 1969, W ou le souvenir d’enfance, 1975), l’intime.

Continuer la lecture de Georges Perec, sa vie, son œuvre

Jan-Mark Naaijer

Étudiant en M2 de Didactique du Français Langue Étrangère à la Sorbonne Nouvelle ; fortement intéressé par la façon dont la connaissance et la pratique des Arts et de la Littérature peuvent permettre à un apprenant de trouver sa voie/voix.

More Posts

Ateliers d’écriture avec Georges Perec : bibliographie non exhaustive du mémoire

Mon mémoire porte sur la recherche du style chez l’apprenant de FLE, et ceci grâce aux ateliers d’écriture et l’œuvre de Georges Perec comme modèle. La bibliographie correspondante pourrait être rangée thématiquement dans les catégories suivantes : langue et style ; langue française ; littérature en FLE ; ateliers d’écriture ; Georges Perec ; manuels de FLE ; ouvrages de référence.

Ce choix de classement, et les textes retenus sont loin d’être définitifs, sachant que cette bibliographie est en construction. Vous êtes ainsi plus que les bienvenus pour proposer des suggestions sur la forme et le fond, sur les catégories ou les auteurs, certains pouvant avoir été oubliés ou mal choisis.

Continuer la lecture de Ateliers d’écriture avec Georges Perec : bibliographie non exhaustive du mémoire

Jan-Mark Naaijer

Étudiant en M2 de Didactique du Français Langue Étrangère à la Sorbonne Nouvelle ; fortement intéressé par la façon dont la connaissance et la pratique des Arts et de la Littérature peuvent permettre à un apprenant de trouver sa voie/voix.

More Posts

Ateliers d’écriture avec Georges Perec : plan de mon mémoire (1° jet)

Le sujet de mon mémoire porte sur la recherche du style chez l’apprenant de FLE. Pour ce faire, je pense que les ateliers d’écriture, de par leur nature informelle et ludique, sont à même d’aider l’apprenant en ce sens. L’idée de choisir un écrivain dont la lecture de l’œuvre peut aider les scripteurs dans la quête de leur style est aussi posée. 

Cela dit, au-delà du style, c’est la voix de l’apprenant qu’il m’intéresse de mettre en avant, c’est-à-dire sa personnalité ; et l’auteur que je choisis doit justement proposer une œuvre propice à exprimer cette singularité, sans être résumée à un exemplier, mais en accompagnant le scripteur dans sa quête d’identité. 

Georges Perec est l’auteur choisi, lui dont l’œuvre aborde des thèmes susceptibles d’intéresser un public de FLE, et ceci dans une écriture ludique propre à désinhiber l’apprenant. Trois thématiques ont été retenues pour imaginer ces ateliers d’écriture : le souvenir ; l’infra-ordinaire ; le plurilinguisme. Le souvenir peut être difficile à traiter, mais Perec est passé par là et a réussi à aborder ce sujet parfois douloureux. L’infra-ordinaire, c’est ce qui nous entoure et à quoi on ne fait plus forcément attention mais qui nous définit pourtant (je souhaite travailler cet atelier in situ). Le plurilinguisme est une réalité historique des apprenants de FLE qu’il me semble intéressant de penser avec Perec, lui dont les jeux sur la langue sont une des caractéristiques.

Ma problématique et ces thématiques devant apparaître dans mon plan de manière progressive, logique et complète, ce plan répond-il à ces critères ? Par ailleurs, les titres ici choisis ne sont pas non plus définitifs, et s’ils sont censés refléter le contenu du mémoire, ils n’ont pas encore la qualité littéraire que je compte leur attribuer. C’est pourquoi, devant tant de doutes, je sollicite votre aide pour m’apporter vos suggestions.

Continuer la lecture de Ateliers d’écriture avec Georges Perec : plan de mon mémoire (1° jet)

Jan-Mark Naaijer

Étudiant en M2 de Didactique du Français Langue Étrangère à la Sorbonne Nouvelle ; fortement intéressé par la façon dont la connaissance et la pratique des Arts et de la Littérature peuvent permettre à un apprenant de trouver sa voie/voix.

More Posts