Archives par mot-clé : bibliothèque

Une journée à la bibliothèque : civisme et bayements

De l’hébétude née de longues heures passées à l’étude surgit cette récréative écriture…

 

Les places en bibliothèques universitaires sont chères ces jours-ci, nombre de ces dernières étant closes à cause de manifestations, et il est préférable d’arriver tôt dans celles ouvertes, ce que je fais lorsque je me rends à la bibliothèque Sainte-Barbe. Pourtant, ce jeudi, je pus bénéficier en ce lieu d’une grande table pour moi tout seul pendant toute la journée, ou presque…

Arrivé peu après dix heures, je repérai mon espace préféré : une table pour deux dans un coin lumineux. Quelqu’un avait déposé ses affaires de l’autre côté de la table. Je m’installai et me mis à travailler. Deux heures plus tard, les dites affaires étaient toujours là, et personne n’était venu les quémander. Pendant ce temps, des usagers déambulaient, vainement, à la recherche d’une place inoccupée. Finalement, des bibliothécaires s’enquirent de la situation à ma table avant de décider de retirer ces cahiers et trousse (rangés à l’accueil en attendant qu’ils soient réclamés) afin de libérer (de) la place.

Continuer la lecture de Une journée à la bibliothèque : civisme et bayements

Jan-Mark Naaijer

Étudiant en M2 de Didactique du Français Langue Étrangère à la Sorbonne Nouvelle ; fortement intéressé par la façon dont la connaissance et la pratique des Arts et de la Littérature peuvent permettre à un apprenant de trouver sa voie/voix.

More Posts

Un dimanche ensoleillé à la bibliothèque.

C’est un court billet d’humeur que je poste aujourd’hui. Comme Taous je vois les semaines défiler et le rétroplanning me crie chaque lundi : « Une semaine de moins ! »

Hier je suis allée à la BPI du Centre Pompidou. Après 1h15 de queue, je commence à travailler vers 12h20.  Je suis entourée de lycéens qui révise le Bac et de beaucoup de pages volantes noircies par des équations mathématiques. Et surtout, comble de l’isolement, les grandes baies vitrées de la bibliothèque laissent entrer le soleil – ce beau soleil du mois d’avril.

Je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il y a une ironie cruelle à ce calendrier : rendre un mémoire en juin. Les beaux jours nous sont interdits pendant deux mois. Nous y voilà. Il faut redoubler d’efforts pour avancer dans la rédaction ; transformer des notes de lecture en sous-parties ou éléments de sous-parties ; mettre au propre le document de bibliographie laissé à l’abandon il y a un mois ; donner un nouveau souffle à son plan ; etc.

Le travail en semaine laisse très peu de place aux recherches et temps d’écriture mais heureusement quand je rentre chez moi le soir, il fait jour désormais !

 

Si certains veulent partager avec moi la solitude des salles de bibliothèques les samedis, faites-moi signe. J’indique le lien avec tous les horaires des bibliothèques : http://bibliotheques.equipement.paris.fr/tousleshoraires

Allons-y gaiement !

Eugénie BLAISE

Etudiante en M2 de FLE, particulièrement intéressée par les arts graphiques.

More Posts

Follow Me:
Twitter