Archives par mot-clé : albums et expérience

“Mon ami Jim” ou l’expérience d’une rencontre

A la lecture de l’album Mon ami Jim de Kitty Crowther (1996), un lien autour de la notion d'”expérience” semble se créer entre ce dernier et l’ouvrage de John Dewey : “L’Art comme expérience”. L’album de K. Crowther met en scène une rencontre entre deux héros que tout oppose au préalable (origines, milieu de vie, couleur de “peau” ou plutôt de “plumes” – ces derniers étant des oiseaux !) Cette rencontre, que nous pourrions définir plus précisément comme étant l’expérience d’une rencontre, fait écho à la définition suivante que l’on trouve dans l’ouvrage de Dewey: “[…] toute expérience est le résultat de l’interaction entre un être vivant et un aspect quelconque du monde dans lequel il vit”. A travers “Mon ami Jim”, nous sommes ainsi confrontés à la rencontre de l’inconnu qui est illustrée par la distinction physique (union des deux grands opposés: noir/blanc).
Il s’agit, à travers l’œuvre, de tirer une expérience: l’expérience de Jack, dont le titre “Mon ami Jim” est une projection.
Nous pouvons également soulever un autre écho entre l’album de Crowther et une définition issue de l’ouvrage de Dewey, illustrant également cette notion d'”expérience” : “une expérience a une unité qui la désigne en propre”. Nous pouvons alors parler, pour le personnage fictif de Jack, de “cette rencontre-là”, ou encore de “cet oiseau-là”, reprenant ainsi les exemples de Dewey pour illustrer la définition précédente.
Pour ces différentes raisons, nous pouvons qualifier l’album de Kitty Crowther comme illustrant l’expérience d’une rencontre.

Pauline Betton

Expérience : première séance (octobre 2012)

Cercle « Expérience : art et expression »

Ouvrage et revue à l’étude :

John Dewey, L’Art comme expérience, Paris, Gallimard, « Folio-essais », 2005.

Spirale n° 47 (« La Culture de l’expression »), 2011.

Parrainage :

Denis Laborde (Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales – CNRS, EHESS ; auteur de Les Musiques à l’école, Bertrand Lacoste, 1999)

Animateurs :

Serge Martin et Karine Guihard

Première séance : mercredi 10 octobre 2012 de 17h. à 20h.

Neuf étudiants M1 et M2 présents.

La séance inaugurale du cercle d’étude se déroule en trois moments principaux :

Toute la séance s’organise afin d’entamer la lecture du chapitre II (« Vivre une expérience », p. 80-114).

1.       On lit d’abord les pages 110-111 qui livrent un nœud de la pensée de Dewey. Chacun propose de titrer ce passage (un billet donnera les éléments de ce travail) puis de définir la notion d’expérience comme dans un article de dictionnaire en empruntant si nécessaire à Dewey.

2.       On se répartit ensuite des passages plus importants de tout le chapitre pour réaliser une anthologies des moments principaux de la réflexion de Dewey permettant de conceptualiser la notion d’expérience (trois étudiants livreront dans un billet ce travail anthologique sur le chapitre II).

3.       A la fois pour faire une petite pause mais également pour observer en actes la notion d’expérience, on projette les premières minutes du film de Van der Keuken, Cuivres débridés (un billet à venir) : comment une expérience musicale se constitue ici avec peut-être une multiplicité d’expériences.

4.       A partir de plusieurs albums on observe ce que peut-être une expérience : celle du héros de l’album, celle de l’auteur, du lecteur (billets à venir).

5.       On clôt la séance par l’annonce de la prochaine autour de la notion d’expression qui s’ouvrira par la lecture du texte de Jean-Louis Chiss dans la revue Spirale et la lecture du chapitre III de Dewey.

 

Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Responsable du Master 2 DFLE spécialité 1 recherche Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus