Bibliographie: perception des sons de la parole

Une des parties de mon mémoire sera consacrée à l’analyse de différentes théories de la perception des sons de la parole par les humains. Je voudrais partager avec vous ma liste bibliographique. Peut-être cela pourrait intéresser quelqu’un.

Si vous avez d’autres ouvrages à me conseiller, je suis preneuse.

Voici ma liste bibliographique:

Kuhl P., “Human adults and human infants show a perceptual magnet effect for the prototype, monkeys do not”, Perception &Psycholinguistics, №50(2),p.93-107, 1991.

Kuhl P.,  Williams K., et al., “Linguistic experience alters phonetic perception in infants by 6 months of age”, Science, New series, vol.255, №5044, p.606-608, 1992.

Liberman A., Mattingly I., “The motor theory of speech perception revised”, Cognition, №21, p.1-36, 1985.

Liberman A., “Some results of research on speech perception”, The Journal of the Acoustical Society of America, vol.29, №1, p.117-123, 1957.

Liberman A., Delattre P., et al., “The role of consonant-vowel transitions in the perception of stop and nasal consonants”, Psychological monographs: general and applied, vol.68, №8, 1954.

Luria A., Langage et conscience, édition de l’Université de Moscou, 1979.

Massaro D., “Testing between the TRACE Model and the Fuzzy Logical Model of Speech Perception”, Cognitive psychology, №21, p.398-421, 1989.

Massaro D., Cohen M., “Phonological context in speech perception”, Perception&Psychophysics, №34(4), p.338-348, 1983.

Nguyen N., « La perception de la parole », Phonologie et phonétique, Hermès, p.425-447, 2005.

Nguyen N., Frauenfelder U., « La reconnaissance des mots parlés », Rondal J., Seron X., éds. Troubles du langage : bases théoriques, diagnostic et rééducation, Margada, Bruxelles, p.213-240, 2003.

Rizzolatti G., Sinigaglia C., Les neurones miroirs, Odile Jacob, 2008.

Rizzolatti G., Les systèmes de neurones-miroirs (compte rendu), Réception des étrangers élu en 2005, Institut de France Académie des sciences, 2006.

Tchistovitch L., et al., La physiologie de la parole. La perception de la parole par les humains, Nauka, 1976.

Sofiya Kobylyanskaya

Etudiante en Master 2 Didactique du français langue étrangère à l'Université Paris-3, Sorbonne Nouvelle

More Posts

Enquête de terrain et les obstacles rencontrés au quotidien

Il est vrai que le temps file à toute allure, il nous reste à peine deux mois pour tout boucler, le stresse monte considérablement mais bon, ne nous laissons pas abattre et faisons donc de notre mieux pour terminer ce mémoire.  J’ai tenu à rédiger ce billet pour présenter quelques difficultés que j’ai rencontrées jusqu’à présent et comment j’ai essayé tant bien que mal de les résoudre.

La première difficulté concerne mon sujet de recherche, en effet, même si dans mon esprit, je savais pertinemment sur quoi travailler, j’avais du mal à préciser mon thème,  je me suis alors recentrée sur mon objectif principal et j’ai pu ainsi structurer les choses. Pour le moment, mon sujet demeure inchangé donc, je ne sais pas à la fin s’ il évoluera ou restera le même.

La deuxième difficulté fait référence à ma problématique que j’ai eu du mal à cerner au début, je ne savais pas si je ciblais spéciquement mon sujet et si elle était pertinente, jusqu’à présent, à mon sens, elle est loin d’être bien élaborée. J’essaye donc de me recentrer sur mon sujet et sur mes enquêtes car, ces dernières sont déterminantes dans la problématisation de mon mémoire et je pense qu’au fil de la recherche, ma problématique se précisera nettement plus.

La dernière difficulté est non la moindre concerne l’organisation spatio temporelle de mon terrain de recherche, cette difficulté fait notamment allusion à mes entretiens et plus précisément à la structure dans laquelle ils vont se dérouler. Au départ, c’était loin d’être évident de trouver un organisme d’enseignement, en effet, lorsque, j’ai contacté pour la première fois le CASNAV de mon département, je n’ai pas eu la réponse souhaitée puisque à chaque fois on m’orientait vers un responsable de la formation, qui me demandais d’envoyer mon CV et ma lettre de motivation ou encore si j’avais une convention de stage.

A ce moment précis, j’étais désorientée et j’avais surtout une appréhension quant au temps, je me suis demandée si j’allais avoir une réponse positive et si j’aurais le temps de mener à terme mes entretiens et surtout est-ce que j’aurais le temps de les analyser. Ces questions m’ont vraiment freiné dans ma motivation et dans ma volonté à continuer ce mémoire. Cela étant, ma « période noire » s’est vite éclaircit et j’ai pu rebondir en songeant à mon objectif principal, j’ai alors pensé à différentes solutions : la première était de faire appel à mon directeur de mémoire qui a pu m’orienter vers une personne travaillant dans le milieu que je recherchais. Cette personne en question est une enseignante en UPE2A, elle a accepté gentiment de m’accorder un entretien, elle m’a également suggéré de contacter directement les centres de CASNAV et de leur envoyer un mail en précisant ma thématique de recherche. Ces courriels ont porté leur fruit puisque, j’ai eu quelques réponses positives.

Au départ, mon objectif était de réaliser deux entretiens avec deux professeur UPE2A du 1er degré, ensuite, après réflexion, j’ai voulu faire un entretien avec un professeur du second degré, mais malheureusement, l’enseignante ne travaillait pas avec les albums de jeunesse. J’ai alors abandonné l’idée et j’ai voulu me focaliser uniquement au premier degré. Un autre changement s’est également opéré dans ma recherche réflexive, puisqu’avant, j’étais partie sur deux entretiens et à l’état actuel, j’en ai réalisé trois et il me reste le dernier à effectuer prochainement. Ce choix n’est pas fortuit car, les quatre enseignantes utilisent les albums de jeunesse comme support d’apprentissage et en plus,  elles travaillent dans des écoles différentes et donc pas de la même manière.

Continuer la lecture de Enquête de terrain et les obstacles rencontrés au quotidien

TAOUS NADI

MASTER 2 Didactique des langues, spécialité Didactique du français langue étrangère et langues du monde

More Posts

PLAN DE MÉMOIRE DE RECHERCHE « Dernière ligne droite ! »

Ce plan de mémoire se subdivise en trois parties traitant différents chapitres, certains titres de la première et deuxième partie sont susceptibles d’être modifiés selon mon contexte de recherche et de mon sujet. Quant à la dernière partie, elle est loin d’être exhaustive puisqu’elle comprend les enquêtes par entretiens qui ne sont pas encore achevés, mais également des titres qui vont s’ajouter au fur à mesure de mes lectures qui continuent d’inonder ma réflexion.

Partie I : La littérature de jeunesse : un genre littéraire en plein expansion

  1. L’évolution historique de la littérature de jeunesse
  2. La place de la littérature de jeunesse dans le système scolaire français

2.1. L’enseignement de la Littérature de jeunesse au cycle 2 (CP, CE1, CE2)

2.2. L’enseignement de la Littérature de jeunesse au cycle 3 (CM1, CM2)

3. La littérature de jeunesse en classe de FLE et son rapport avec la théorie du genre

3.1. La littérature de jeunesse : une culture médiatique

3.2. Les stéréotypes perçus dans la littérature de jeunesse

  1. Qu’est-ce qu’un album de jeunesse ?

4.1. L’intérêt des albums de jeunesse en classe de FLE

4.2. Le rôle de l’enseignant dans l’étude de l’album de jeunesse

4.3. L’enseignement du FLE à partir de l’album de jeunesse

  1. Les albums de jeunesse comme vecteur d’apprentissage et un outil pour développer les compétences des apprenants

5.1. Les activités à privilégier dans les albums de littérature de jeunesse

5.2. Les canaux de diffusion des livres de jeunesse

5.3. Promouvoir les albums de jeunesse dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture

Partie II : Les albums de jeunesse au cœur de l’oralité

  1. Définition de la notion d’oralité
  2. La représentation de l’oralité dans les albums de jeunesse
  3. Les pratiques langagières à explorer dans l’étude des livres de jeunesse

3.1. L’interaction orale entre texte et image

3.2. Le déploiement de la notion de voix dans les albums de jeunesse

3.3. La lecture à voix haute

3.4. Le rythme dans les livres de jeunesse

3.5. La dimension corporelle et gestuelle dans les albums narratifs

Partie III : Enquête par entretiens et analyse des données

  1. Choix de l’entretien semi-directif

2. Catégorie thématique des entretiens

3. Analyse thématique des entretiens

3.1 L’apprentissage du français comme langue étrangère

3.2 L’apport de la diversité linguistique

3.3 Les représentations des étudiants sur le bilinguisme/ plurilinguisme

3.4 Définition de la littérature et de la littérature de jeunesse (d’après les interviewés)

3.5 Résultat de l’entretien sur la définition de l’album de jeunesse

  1. L’approche plurilingue dans l’étude des albums de jeunesse
  2. Le rapport entre texte et image dans l’enseignement et l’apprentissage du FLE

Conclusion

Bibliographie

Annexes

Annexe 1 : Guide d’entretien

Annexe 2 : Codification de la transcription

Annexe 3 : Transcription 1 (entretien avec Alexandra)

Annexe 4 : Transcription 2 (entretien avec Mikhail)

Annexe 5 : Exemples d’albums de jeunesse comme corpus d’étude

Continuer la lecture de PLAN DE MÉMOIRE DE RECHERCHE « Dernière ligne droite ! »

TAOUS NADI

MASTER 2 Didactique des langues, spécialité Didactique du français langue étrangère et langues du monde

More Posts

Catégorisation des genres littéraires : une rêverie didactique

Il y a trois genres littéraires bien différents : la poésie qui est chantée, le théâtre qui est parlé et la prose qui est écrite.

– Marcel Pagnol

 

La Bande Dessinée (BD), est-ce de la littérature ? Et le cinéma ? Le théâtre ? Oui, le théâtre en fait partie. Mais pourquoi pas les deux premiers ? Après tout, ils ont tous en commun de proposer des dialogues écrits. Certains écrivains sont d’ailleurs réputés pour avoir travaillé pour d’autres médias. L’un des cas les plus emblématique en France étant sans doute celui de Jacques Prévert, dont les dialogues pour les films de Marcel Carné  (Le Quai des brumes, Les Visiteurs du soir, Les Enfants du paradis…) sont restés célèbres. Quid de Michel Audiard ? Sur Wikipedia, il est présenté ainsi : « dialoguiste, scénariste et réalisateur français de cinéma, également écrivain et chroniqueur de presse ». Wikipedia différencie donc l’écriture de dialogues, de scénarios et de chroniques du travail de l’écrivain. Continuer la lecture de Catégorisation des genres littéraires : une rêverie didactique

Jan-Mark Naaijer

Étudiant en M2 de Didactique du Français Langue Étrangère à la Sorbonne Nouvelle ; fortement intéressé par la façon dont la connaissance et la pratique des Arts et de la Littérature peuvent permettre à un apprenant de trouver sa voie/voix.

More Posts

Petit blabla de mi-parcours

Les jours se succèdent plus vite qu’on ne le voudrait et les mois défilent devant nous. Juin sera rapidement là, et je me suis dit qu’il était temps de faire un petit rapport sur l’état actuel de mon mémoire : un petit blabla de mi-parcours.

Continuer la lecture de Petit blabla de mi-parcours

Caroline A.

Étudiante en Master 2 de Didactique du Français langue étrangère et Langues du monde à l'Université de la Sorbonne Nouvelle Paris III.

More Posts