Archives de catégorie : M2

Du TER au mémoire avec Anthony Browne

Tout_change_la_chambre_de_Joseph.jpg
Illustration extraite de Anthony Browne, Tout change, Ecole des loisirs, 2004

Tableaux d’art dans les albums de jeunesses ?

Transformations et métamorphoses des images et de l’esprit ?

Lors de notre premier atelier tutorat, nous avons collectivement effectué un retour sur les TER de chacun en réfléchissant mutuellement sur ce qui n’a pas été et ce qui s’est au contraire bien déroulé. Cela a permis de reposer des bases de travail et de faire le point afin de repartir dans un projet de recherche avec les idées claires. A propos de mon sujet de TER, « L’album de jeunesse, par les illustrations, permet-il de faire l’expérience de l’art pictural et graphique ? L’illustration enfantine pour une première accession à l’art ? », nous avons évoqué plusieurs confusions et oublis qui seront corrigés dans mon mémoire. En effet, il est ressorti de cette rencontre que mon projet de recherche resterait sensiblement le même mais que ses axes de questionnement seraient remodelés et que de nouvelles lectures théoriques seront à effectuer.

Mon travail de recherche étudiera les mécanismes de la transformation et de la métamorphose dans la corrélation texte/images de deux albums de littérature de jeunesse : Tout change d’Anthony Browne et un second encore à définir. L’examen des illustrations de A. Browne conduira cette étude sur la piste des surréalistes, de l’onirisme, du désir. De ce fait et dans un premier temps, les lectures d’Anthony Browne de Christian Bruel, d’articles sur le surréalisme et le dadaïsme ainsi que des passages de L’Interprétation des rêves de Freud sont préconisées.

L’intégration de ce projet à l’école s’établira autant que possible autour d’une séquence en Arts Visuels et de séances en Français dans une classe de CE2. Le parcours culturel présent dans le projet d’école proposera peut-être l’axe d’une piste à explorer. En effet, ma journée d’observation dans l’école m’a permis de savoir que les disciplines en jeu dans les Arts Visuels sont fortement délaissées.

Toutes ces pistes tourneront autour de la question qui constituait l’axe principal de mon TER : l’album de jeunesse comme support (ludique, divertissant) à l’apprentissage de courants picturaux et graphiques ?

Marie-Cécile Anne

Le cirque à l’école : un parcours culturel

CABARET Justine

Le cirque à l’école : un parcours culturel

Alexandre Calder et son cirque (http://antoineetjuliette.com/2009/06/alexander-calder-18-mars-20-juillet-2009)

Mon projet de recherche portera sur le parcours culturel. Il traitera d’un parcours élaboré autour du thème du cirque que je vais pouvoir observer lors de mon stage du mois de novembre. Le thème du cirque étant très riche il me permettra de faire de nombreux parallèles en arts, musique, mais aussi dans d’autres domaines en relation avec l’école. Quelques références comme Alexander Calder, Chagal, Picasso, Lucien Clergue, ainsi que les textes officiels peuvent faire l’objet d’une première étude. Tout ceci n’est que le point de départ de mon travail et pourra donc évoluer au fil de mes lectures et de ma réflexion.

Winnicott pour transformer un TER en mémoire

Suite à la séance d’échange avec ma tutrice Dominique Lefèbvre, j’ai pris conscience qu’il fallait davantage développer des références théoriques telles que Winnicott. En effet, je travaille sur la transition entre le foyer familial et l’école maternelle grâce au livre. Le livre m’apparait comme étant un partenaire de confiance pour l’enfant qui veut se rassurer face aux autres camarades. Je me suis également rendu compte que mon titre « Le livre objet comme transition vers la maternelle » était trop long, de ce fait je dois me recentrer davantage sur les mots importants comme « livre », « intégration », et pourquoi pas intégrer le terme « confiance ». Dans mon TER,  j’avais travaillé sur le livre comme objet social dans une première partie en évoquant le fait que les moments de lecture en classe sont des moments de rassemblement. De plus, le livre permet de provoquer des interactions entre les élèves, notamment dans le coin bibliothèque, ainsi qu’avec l’enseignant. Ceci permet de développer l’altruisme chez les enfants qui, jusque là, n’ont souvent été confrontés qu’à leur famille. En seconde partie j’avais développé la possession du livre en cherchant à ce que l’enfant ait un rapport privilégié avec son livre, un rapport souvent corporel lié à la manipulation. Posséder son livre permet également de connaitre la fin de l’histoire, donc d’avoir un temps d’avance sur les péripéties. Il me semble alors important de m’approprier les théories de Winnicott afin d’approfondir mon sujet. Ma problématique provisoire serait « l’intégration de l’enfant par le livre ».

Par ailleurs, il me faut découvrir et analyser d’autres albums afin d’illustrer mes propos comme je l’ai fait avec L’Album d’Adèle de Claude Ponti (1) . Selon Emile Benveniste, il faut avoir une certaine pratique du doute qui nous permet d’avancer dans notre problématique(2) . J’ai conscience d’avoir été assez vague dans mes références théoriques et de ne pas m’être appuyée sur plus d’albums, ainsi je vais à nouveau questionner certains passages de mon TER. Cet auteur parle également du fait qu’il est essentiel de s’engager pleinement pour prouver que l’on s’est approprié des théories pour les réinvestir dans notre travail, ce que je compte faire avec celles de Winnicott.

Céline Roussel

1. Ponti Claude, L’Album d’Adèle, Paris, Gallimard, 1986.
2. Benveniste Emile, Dernières leçons-Collège de France (1968-1969), Paris : Les Editions du Seuil, coll. « Hautes études », 2012, p.216.

Les cinq ateliers de tutorat en M2 : directeurs et membres (2012-2013)

Nom Guégan Guihard Jeannin Lefebvre Martin
Allirol       x  
Anne x        
Bechet     x    
Cabaret x        
Dubost       x  
Dupré   x      
Enée       x  
Fraisse         x
Gailleux   x      
Jean     x    
L’Orphelin       x  
Lallinec     x    
Larquier         x
Laubin   x      
Leroux     x    
Luet x        
Marie L.     x    
Marie O.         x
Morin         x
Nicolas x        
Noblet     x    
Pain       x  
Poignon         x
Roussel       x  
TOTAL 4 3 6 6 5

 

Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Responsable du Master 2 DFLE spécialité 1 recherche Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus