Archives de catégorie : journées et colloques

Compte rendu du colloque : Circulation des savoirs : écriture(s) et réflexivité dans la formation et la recherche

 

Ce colloque a eu lieu à l’Amphi Durkheim, le 1er décembre, 2017. Il interrogeait les écrits produits par les étudiants du master didactique du FLE et des langues co-habilité et les doctorants. La réflexion consiste à la réflexivité sur les savoirs en construction et il centre aussi sur les processus de professionnalisation et d’entrée dans le métier. En même temps, Les contributions apportaient des éclaircissement sur les cohérences méthodologiques et épistémologiques des parcours de formation et les enjeux d’un Portfolio de formation par la recherche en tant que résultante du Projet FARR.

Continuer la lecture de Compte rendu du colloque : Circulation des savoirs : écriture(s) et réflexivité dans la formation et la recherche

WEN Yuehan

Étudiante en Master 2 de Didactique du français langue étrangère et langues du monde à l'Université Sorbonne Nouvelle Paris 3.

More Posts

l’enseignement et L’apprentissage d’une langue à l’ère numérique — –réflexions sur Les Assises de la Lusophonie et de la Francophonie

Les Assises de la Lusophonie et de la Francophonie se sont déroulées entre le 6 décembre et le 8 décembre 2017. Plusieurs débats sont organisés afin de promouvoir la coopération linguistique, culturelle, politique et économique entre la Francophonie et la Lusophonie, les discussions concernent divers secteurs, tels que la santé, l’environnement, les médias, l’éducation, et la recherche, etc. Au cours de ces assises, les intervenants ont souligné aussi l’importance de l’enseignement du français et du portugais ainsi que leur culture. Ce qui m’intéresse le plus, ce sont leurs réflexions sur l’enseignement du français et du portugais confronté aux nouveaux défis que les nouvelles technologies ont apportés.

Continuer la lecture de l’enseignement et L’apprentissage d’une langue à l’ère numérique — –réflexions sur Les Assises de la Lusophonie et de la Francophonie

JIE Junlan

Etudiante chinoise en master 2 à l'Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, Spécialité 1 :Didactique du français langue étrangère et langues du monde

More Posts

La place de la littérature dans l’enseignement du fle à l’université à l’ère numérique


Au colloque du 4 et 5 décembre « Les études françaises dans la mondialisation et le devenir des humanités », les intervenants ont présenté les situations de l’enseignement du fle dans le cadre universitaire dans les pays différents et soulevé le problème de la crise de l’humanité. Cela m’a donné quelques réflexions sur la place de la littérature dans l’enseignement du fle à l’université à l’ère numérique.

Continuer la lecture de La place de la littérature dans l’enseignement du fle à l’université à l’ère numérique

JIE Junlan

Etudiante chinoise en master 2 à l'Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, Spécialité 1 :Didactique du français langue étrangère et langues du monde

More Posts

Études françaises & humanités ; quelques notes sur la table ronde

Les études françaises dans la mondialisation et le devenir des Humanités

Colloque organisé par La Sorbonne Nouvelle les 4 et 5 décembre 20171

Table ronde du 5 décembre

Compte-rendu sélectif

3 intervenants :

Jean-Louis Chiss : Professeur en sciences du langage et didactique du français, Paris Sorbonne Nouvelle

Gilles Siouffi : Professeur de langue française, Paris-Sorbonne

Francis Marcoin : Professeur de littérature française, Université d’Artois

1 réactante :

Valérie Spaëth : Professeure en didactique du français langue étrangère, Paris Sorbonne Nouvelle

La table ronde a commencé sur la question même de la définition des humanités. Quelles sont les disciplines en faisant partie ? Les lettres classiques et modernes ? Les sciences humaines ? Les sciences sociales ? Les sciences dites dures ? Quid du rôle de l’humain en médecine par exemple ? Et les mathématiques (système de pensée ?) ? C’est sur ce questionnement initial qu’a débuté cette table ronde, qui a ensuite exploré des horizons sensés repenser l’enseignement des humanités. 

Continuer la lecture de Études françaises & humanités ; quelques notes sur la table ronde

Jan-Mark Naaijer

Étudiant en M2 de Didactique du Français Langue Étrangère à la Sorbonne Nouvelle ; fortement intéressé par la façon dont la connaissance et la pratique des Arts et de la Littérature peuvent permettre à un apprenant de trouver sa voie/voix.

More Posts

Table ronde du colloque « Quels devenirs pour les humanités ? »

La présentation du colloque « Les études françaises dans la mondialisation et le devenir des humanités » qui s’est tenu les 4 et 5 décembre 2017 annonce une crise symbolique portant sur la question de l’utilité des études littéraires (comme si les études étaient un outil) et leur reconnaissance. Pour parer cette crise, il semble vital désormais de rénover les humanités et de ne plus recourir à la segmentation des savoirs, un manière ancienne et datée d’organiser les champs de recherches. Le maître mot est bel et bien transdisciplinarité : que les recherches se nouent, se dénouent, conversent.

Table ronde présidée par Valérie Spaëth : Jean-Louis Chiss (Paris 3), Francis Marcoin (Université d’Artois) et Gilles Siouffi (Paris IV)

Je ne ferai pas un compte-rendu des prises de paroles ou de l’intégralité de la discussion. Je souhaite par ce billet partager une thématique qui m’a particulièrement intéressée.

Il a été question des « nouvelles humanités » et de leur accès qui se trouve changé de fait.

La voie d’accès aux ressources documentaire a changé, et cela pour toutes les générations. Continuer la lecture de Table ronde du colloque « Quels devenirs pour les humanités ? »

Eugénie BLAISE

Etudiante en M2 de FLE, particulièrement intéressée par les arts graphiques.

More Posts

Follow Me:
Twitter

Compte rendu de la conférence de Florence Mourlhon-Dallies

Après avoir été maître de conférences à Paris 3, au département de Didactique du français langue étrangère, Florence Mourlhon-Dallies, est depuis 2012, enseignant chercheur en Science du langage à l’Université Paris Descartes. Elle est responsable du Master 1 et du Master 2 Didactique des langues à Paris V. Elle est également  membre du laboratoire (EDA) : Education, Discours, Apprentissages, à Paris V. Depuis 2014, elle fait parti intégrante du projet de Sorbonne Paris Cité « Sociétés plurielles » et coordonne principalement  les questions « d’interdisciplinarité en SHS ». Cette conférence a pour titre : « Le CV projectif commenté entre écrit normé et écriture pré-texte ». Je dois avouer que ce titre m’a vraiment interpelé, car, c’était la première fois que j’entendais ce terme, durant mon cursus de formation et même professionnel, j’ai pu rédiger de nombreux CV « standards », mais, je n’ai jamais eu la connaissance de ce type de CV.

Mourlhon souligne que, dans un CV « standard », « tout n’est pas intéressant », le CV projectif est quant à lui bien défini et normatif. Ce qui est important dans ce genre d’écrit, c’est la réflexivité que cela engendre chez les étudiants. Elle formule, d’ailleurs, son propos en disant qu’il s’agit « d’un écrit réflexif » permettant aux étudiants de réaliser leur projet professionnel. Ce dispositif a été mis en place à distance dans l’enseignement du français professionnel du M2 Didactique des langues, à Paris 3 et depuis deux ans, il a  été intégré en présentiel.

Il s’agit donc d’un outil qui permet de travailler en classe l’écriture différemment selon des normes bien établies. Pour ce faire, différentes taches sont proposées aux étudiants telles que (extraits de CV, rappel des normes du CV). Concernant l’évaluation de cet enseignement, les étudiants envoient leur CV projectif par courriel et reçoivent la réponse par mail avec un fichier audio. D’après, la conférencière, il s’agit « d’un dispositif multidirectionnel construit » qui a eu de bons résultats et qui s’est soldé pour la plus part des étudiants par une concrétisation de leur projet professionnel. La visée de cet enseignement représente selon elle, une double finalité, d’une part, celle du travail sur l’interculturalité et d’autre part, celle de la dimension psychoaffective, qui sont importantes, puisque chaque étudiant présente un parcours différent.

L’enseignement du CV projectif est donc très enrichissant, c’est une écriture productive, qui devrait être enseignée dès le secondaire pour permettre aux jeunes d’avoir des idées plus au moins précises sur leur orientation scolaire et même professionnelle et ainsi, appréhender plus facilement le marché du travail.

 Bibliographie

MOURLHON-DALLIES Florence. (2017), Colloque sur Le CV projectif commenté : entre écrit normé et écriture pré-texte, Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3.

Continuer la lecture de Compte rendu de la conférence de Florence Mourlhon-Dallies

TAOUS NADI

MASTER 2 Didactique des langues, spécialité Didactique du français langue étrangère et langues du monde

More Posts

Colloque de l’ASL : 2 décembre 2017 – Les sciences du langage et la question de l’interprétation

Colloque ASL 2017 programme + R ésumés des communications

Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Responsable du Master 2 DFLE spécialité 1 recherche Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus

Les études françaises dans la mondialisation : 4 et 5/12/2017 à la Sorbonne

 Les ETUDES FRANCAISES DANS LA MONDIALISATION

ET LE DEVENIR DES humanités

Sorbonne, Amphithéâtre Durkheim, 4 et 5 décembre 2017

Colloque organisé par le Pôle HALL « Humanités, Arts, Lettres et Langues » (USPC) en collaboration avec les centres de recherche DILTEC, EA 2288, Sorbonne nouvelle (« Didactique des langues, des textes et des cultures ») et THALIM, UMR 7172 CNRS-Sorbonne nouvelle (« Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité »)

  Continuer la lecture de Les études françaises dans la mondialisation : 4 et 5/12/2017 à la Sorbonne

Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Responsable du Master 2 DFLE spécialité 1 recherche Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus

20 octobre : journée Asdifle à Strasbourg (Le français à visée professionnelle)

Programme_Rencontre57_JE_20octobre_Strasbourg2017_asdifle_arefle_journee_etudes

Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Responsable du Master 2 DFLE spécialité 1 recherche Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus

Quand je dois expliquer mes propos. Expérience d’intervenante dans un séminaire de l’AUF

Il y a quelques mois, la Direction régionale Caraïbe de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) a lancé un appel à communications pour le Séminaire régional des départements universitaires de français AUF – Caraïbe. L’objectif de ce séminaire célébré les 20 et 21 mars à Saint Domingue, République Dominicaine était de renforcer les synergies entre les départements de français de la région.

Quatre activités ont marqué cette semaine d’échanges :

  1. Les animations pour la Journée internationale de la Francophonie (le 20 mars)
  2. Les communications scientifiques sur le thème « le français : une langue d’avenir dans les Amériques et la Caraïbe ? »
  3. Visioconférence du professeur Jean-Marc Mangiante sur le Français sur objectif spécifique (FOS) et le Français sur objectif universitaire (FOU)
  4. Le Forum sur l’enseignement du français dans les universités dominicaines.

Pour le séminaire, les organisateurs ont proposé cinq axes :
1. Pourquoi apprendre ou enseigner le français en 2016 dans les Amériques et la Caraïbe : les enjeux, les opportunités ?
2. •L’évolution des politiques publiques et éducatives : les choix, les raisons, les impacts.
3. •L’image du français entre mythes, réalités et distorsions ?
4. •Les « success stories » et les initiatives avortées de l’enseignement du français dans les Amériques et la Caraïbe.
5. •Le français en milieu universitaire :  comment en faire un atout pour l’enseignement, la recherche et l’emploi ?

Pour ma communication, j’ai retenu l’axe 5. Comme elle a été acceptée, j’ai dû me préparer pour un voyage Paris-Saint-Domingue. Après quelques mois en France, j’étais contente de retrouver la chaleur de ma zone caribéenne et mes anciens collègues de la région.

Après une longue attente de 10 heures à l’aéroport de Paris-Orly (vols retardés ou annulés à cause de l’attaque du 18 mars), j’ai pris le vol destination Saint-Domingue. À cause de ce retard, je suis arrivée deux heures avant la cérémonie d’ouverture. Même si j’étais fatiguée, je ne me suis pas endormie, surtout parce que c’était à moi de présenter la première communication : « Le français dans les universités cubaines : mobiliser et agir pour relever le défi ». J’ai évoqué les liens historico-culturels entre la France et Cuba ainsi que le rôle du français dans l’enseignement universitaire cubain. Dans ma présentation, j’ai proposé des actions concrètes à instaurer pour valoriser le français dans nos centres d’enseignement supérieur. Cela m’a permis d’échanger avec différents chercheurs, par exemple Patrick Chardenet et Patrick Riba.

Les communications et les discussions ont été riches et diverses : Enseigner le français aux enfants en contexte hispanophone. Analyse de pratiques et outils de formation, de la Docteure Laura Uribe, membre du DILTEC ; La francophonie haïtienne et l’expansion du français en Amérique et dans la Caraïbe, du Docteur Renauld Govain, doyen de la Faculté Linguistique Appliquée de l’Université d’État d’Haïti ; Francophonie des Amériques et (inter)américanité francophone : le rôle glottopolitique des Départements universitaires de français, de Patrick Chardenet, Maître de conférences en sciences du langage Laboratoire ELLIADD.

Ces espaces de partage contribuent à tisser des liens entre les départements universitaires de français de la Caraïbe et à dessiner des stratégies pour renforcer la place du français dans la région.