Tous les articles par Zidelmale

Zidelmale Rayhana étudiante en Master 2 recherche à l'université de Paris3-Sorbonne nouvelle-

Tâche, activité, exercice dans l’enseignement/ apprentissage des langues

Depuis l’avènement de la perspective actionnelle, la pratique didactique en classe de langue à permis de développer  des objectifs et des moyens très prometteurs. Les évolutions méthodologiques dans l’enseignement/apprentissage des langues ont mis au centre de la réflexion didactique le concept de « tâche » indissociable de la perspective actionnelle préconisée par le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues(désormais CECRL). Le concept de tâche soulève des questions pertinentes chez tout praticien dans le domaine des langues vivantes , notamment si l’on met le terme en relation avec les concepts d’activité et exercice.

Aussi nous proposons comme thème les articulations entre ces trois notions dans l’enseignement/apprentissage des langues. L’objectif est d’amorcer une réflexion sur ces notions, réflexion qui nous mènera à définir leur rôle respectif et les liens qui existent entre elles.

Trois axes sont développés :

1 La théorie et les méthodologies: les approches méthodologique ont beaucoup évolué ces dernières années et l’enseignant est désormais confronté à un large choix de méthodes et d’approches. Comment ces changements méthodologiques ont-ils fait évoluer les notions d’activité et d’exercice et apparaître la notion de tâche? Quelles sont les compétences visées au travers de chacun de ces outils? Comment s’organise l’unité didactique autours de ces notions?

2 Le contexte d’enseignement/apprentissage des langues: il s’agit d’opérer une analyse des notions en fonction du contexte d’enseignement/apprentissage . En d’autres termes, nous considérons les institutions d’enseignement/apprentissage concernées et le public et l’objectif visés en lien avec ces notions . Nous nous intéressons également à l’évaluation et notamment aux liens entre « tâche, activité, exercice » et la certification ou les diplômes en langues. La problématique pourra être abordée du point de vue des politiques linguistiques, ainsi que du point de vue des caractéristiques des apprenants: leurs différents niveaux en langue, âge, motivation, besoins, milieu et cultures.

3  Les outils qui sont mis à la disposition des enseignants: nous entendons par outils les supports audiovisuels qui peuvent être multiples , les nouvelles technologies, les méthodes de langues et leurs périphériques. Une analyse des supports devra être faite avant de se demander comment l’enseignant construit une progression cohérente avec ces outils. Nous pourrons également nous interroger sur l’utilisation des documents authentiques et de voir plus précisément comment construire des tâches, des activités et des exercices à partir d’un document authentique. Enfin nous aborderons à l’intérieur de ce même axe la place des activités à caractère ludique tel les jeux, le théâtre, les chansons et le jeux de rôle ainsi que la place et le moment d’intervention adéquats de ce typa d’activité dans le cadre d’une unité didactique.

Références bibliographique :

ADAMI H.,2009, les documents authentiques dans la formation des adultes migrants: pratiques pédagogiques et contraintes institutionnelles, Mélanges CRAPEL, n 31, pp-159-172

Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. Apprendre, enseigner, évaluer. 2001. Paris: Didier

Perspective actionnelle et approche par les tâches en classe de langue (en ligne). Consulte le 6 novembre 2014. Disponible sur: www.larousse.fr/ encyclopédie / recherche/com%C3%A9tenc

Zidelmale

Zidelmale Rayhana étudiante en Master 2 recherche à l'université de Paris3-Sorbonne nouvelle-

More Posts

Esprit scientifique, esprit de recherche

 Comment faire un mémoire de Master2

Un dialogue entre étudiante et son directeur de mémoire.

Un mardi à Paris3 en début d’après midi, une étudiante en Master2 didactique du FLE se rend au bureau des professeurs pour rencontrer son directeur de mémoire.

Il est 15 heures, l’heure du rendez-vous, l’étudiante frappe à la porte.

L’étudiante: bonjour monsieur, j’ai un rendez-vous avec vous  à 15 heures.

Le professeur, oui, entrez.

E: je vous avais envoyé un mail pour vous parler de mon sujet de mémoire.

P: je l’ai bien reçu. Vous souhaiteriez travailler sur l’évaluation si je me trompe pas.

E: effectivement, c’est un sujet qui m’intéresse énormément, j’aurais aimé travailler sur ce sujet  en Master1 quand j’étais à l’université de Paris8 mais malheureusement j’avais pas une problématique bien définie, j’avais quelques idées en tête que je n’arrivais pas à mettre les unes avec les autres pour en faire une problématique de recherche.

P: c’est vrai que c’est un très vaste sujet mais il est très intéressant sur le plan didactique surtout après la publication du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues(CECRL), les travaux de recherche sur l’évaluation ont fait couler beaucoup d’encre.

E: euh oui, le CECRL, j’ai lu le chapitre numéro 9 sur l’évaluation et l’élaboration des descripteurs de compétences, et c’est à partir de la que j’ai pu poser les questions que je souhaiterai développer dans mon mémoire.

P: j’ai compris d’après le mail que vous m’ avez envoyé que vous voulez travailler sur l’évaluation de la compétence orale.

E: oui, c’est l’oral qui m’intéresse et je précise que je travaille sur l’évaluation dans le cadre d’une approche par compétences.

P: je vous comprends, mais l’évaluation de l’oral ce n’est pas toujours simple comme vous le pensez.

E: je sais, mais ce qui me pose vraiment problème c’est le corpus.

P: vous êtes déjà arrivée à ce stade! Est ce que vous avez déjà formulé votre problématique et vos hypothèses de recherche?

E: non, pas encore, mais je pense que c’est la phase de récolte des données qui va me poser problème. Je voudrais vraiment apporter quelque chose de nouveau, d’original parce que à mon avis ça ne sert à rien de répéter ce que les autres  ont fait si je vais aboutir aux mêmes résultats. Qu’en pensez-vous?

P: évidemment, sinon ça ne sert à rien de faire de la recherche.

E:  dans tous les cas je suis encore en train de faire ma revue de la littérature c’est une étape primordiale pour moi, je veux dire pour tous les chercheurs. Je vous tiendrai au courant de l’avancement de mon travail. Merci bien de votre écoute, je vous souhaite une bonne fin d’après midi.

 

 

Zidelmale

Zidelmale Rayhana étudiante en Master 2 recherche à l'université de Paris3-Sorbonne nouvelle-

More Posts