Tous les articles par Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Responsable du Master 2 DFLE spécialité 1 recherche Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

Maroc, littératures, idées…

À l’occasion de Livre Paris où le Maroc est invité d’honneur, les maisons d’éditions marocaines En toutes lettres (Casablanca) et les Éditions de la Librairie des Colonnes (Tanger), Le Relais Festival (Saint-Denis) ainsi que les librairies franciliennes Les Oiseaux rares (Paris 13e), Folies d’Encre (Saint-Denis) proposent une programmation indépendante.

Du 18 au 30 mars, 14 rencontres avec une vingtaine d’écrivains, essayistes, artistes et éditeurs auront lieu dans 6 librairies ainsi que plusieurs grandes écoles, universités et centres de recherche.

Cette programmation vise à rapprocher ces auteurs des lecteurs franciliens, à faire connaître leurs engagements et la pensée contemporaine produite à partir du Maroc, ainsi qu’à ouvrir le débat et croiser les regards sur des thématiques qui sont communes à nos deux sociétés.

Des hommages seront rendus à de grands disparus, comme Mohammed Khaïr-Eddine et Ahmed Bouanani. Il sera question de traduction et de modernité littéraire.

On discutera de questions de société, comme l’égalité entre hommes et femmes, les circuits culturels, le rôle de la société civile, les radicalisations (religieuses, politiques, sociales etc.).

Une soirée festive aura lieu le dimanche 26 mars au New Morning.

Toutes les infos sur : https://www.facebook.com/Maroclivreoff/?fref=ts

et toutes les rencontres ici :

https://redila.hypotheses.org/1328

 

 

Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Responsable du Master 2 DFLE spécialité 1 recherche Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus

31 mars 2017 : journée PRO de l’ASDIFLE

AfficheJournéeProASDIFLE_2017_03

Journée Pro de l’Asdifle 2017: elle a lieu le 31 mars à l’Alliance française de Paris. Cette journée est centrée cette année sur les métiers du français dans la formation professionnelle (FOS / FLP)
Après un premier temps de conférence permettant de dresser l’état des lieux actuel des formations FOS/FLP, le programme a l’intérêt de réunir notamment des responsables institutionnels qui présenteront les dispositifs de formation qu’ils financent et les profils recherchés du côté des emplois à pourvoir (table ronde). 9 ateliers sont proposés également pour cibler des postes précis (fonctions et compétences attendues). 
 
Cette journée est ouverte à tou.te.s. 

Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Responsable du Master 2 DFLE spécialité 1 recherche Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus

L’enseignement du français dans le Sud de l’Algérie. Du jeu théâtral à la production écrite

Soutenance de thèse de Mme Narimane OUBAH

le 10 mars 2017
à 14h00

Doctorat Didactique des langues et des cultures

à l’adresse suivante :
 Maison de la Recherche de Paris 3 – Salle Claude Simon – 4, rue des Irlandais 75005 Paris

La soutenance est publique.

Titre des travaux : L’enseignement du français dans le Sud de l’Algérie. Du jeu théâtral à la production écrite dans une classe 2ème année de lycée à partir de Caligula d’Albert Camus

Ecole doctorale :

Langage et langues: description, théorisation, transmission

Section CNU :
 07 – Sciences du langage : linguistique et phonétique générales

Equipe de recherche : 
DILTEC – Didactique des langues, des textes et des cultures – EA 2288

Directeur : Monsieur Daniel DELBREIL
Codirectrice : Madame Marie-Emmanuelle PLAGNOL

Membres du jury :

Mme Christiane ACHOUR :
Professeur émérite – Université Cergy-Pontoise
M. Daniel DELBREIL :
Professeur émérite – Université Sorbonne Nouvelle Paris 3

Mme Marie-José FOURTANIER : 
Professeur émérite – Université Toulouse Jean-Jaurès

M. Serge MARTIN:
Professeur des Universités – Université Sorbonne Nouvelle Paris 3

Mme Marie-Emmanuelle PLAGNOL :
Professeur des Universités – Université Créteil

http://www.univ-paris3.fr/soutenance-de-these-de-mme-narimane-oubah-427623.kjsp?RH=ACCUEIL

Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Responsable du Master 2 DFLE spécialité 1 recherche Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus

Les enjeux du français langue seconde : contextualisations du discours grammatical

Conférence mercredi 1er mars  2017  – 14H à 16H

Institut du Monde anglophone, 5 rue de l’Ecole de Médecine – Grand Amphi

Les enjeux du français langue seconde : contextualisations du discours grammatical

Dans le domaine du français langue étrangère, le discours des grammaires relève des discours de diffusion des connaissances. Il existe des grammaires contextualisées, souvent produites hors de France, et qui s’écartent de la grammaire « française » du français pour s’adapter aux représentations et à la culture métalinguistique des apprenants allophones apprenant le français en tant que langue étrangère ou seconde en un contexte donné.

Ces adaptations spécifiques sont le fait d’auteurs de grammaires partageant la langue première des apprenants et qui cherchent à rendre le discours grammatical plus lisible, plus compréhensible et plus opératoire en prenant le risque de variations par rapport à la norme métalinguistique.

Ces « altérations » ont pour fonction essentielle d’adapter les descriptions ordinaires ou normatives à la culture grammaticale des utilisateurs concernés afin de faciliter l’accès au sens et de remédier aux difficultés d’apprentissage de la langue étrangère.

Quelles catégories sont-elles abordées dans les grammaires ? En quels termes grammaticaux sont-elles présentées ou explicitées ? Existe-t-il des explications ciblées et sous quelle forme se présentent-elles ?

Bibliographie 

Besse H. et Porquier R. (1991). Grammaire et didactique des langues. Coll. LAL. Crédif Didier, Paris.

Charaudeau P. (1992). Grammaire du sens et de l’expression. Hachette, Paris.

Larrivée, P. (2008). (dir.). Représentations du sens grammatical. Langages. 172.

Sofia Stratilaki est Directrice Adjointe du Département de Didactique du Français Langue Etrangère (DFLE), Maître de conférences en sciences du langage à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et Professeur Associé à l’Université du Luxembourg. Elle est membre de l’équipe de recherche Didactique des langues, des textes et des cultures (DILTEC). Elle mène depuis une décennie des recherches dans les domaines de l’analyse du discours, de la didactique des langues et du plurilinguisme.

Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Responsable du Master 2 DFLE spécialité 1 recherche Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus

8 mars, soutenance de thèse : L’’intercompréhension entre langues distantes

Dorothée Ayer a le plaisir de vous annoncer la soutenance de sa thèse qui aura lieu le mercredi 8 mars 2017, à la Maison de la recherche (4, rue des Irlandais), salle Athéna à 14h.

Titre de la thèse : L’’intercompréhension entre langues distantes : quelles pratiques ? quelle formation ? Le cas d’une Haute école spécialisée bilingue en Suisse

Sous la direction de Mme Valérie Spaëth.

Membres du jury :
M. Jean-Louis CHISS : Professeur des Universités – Université Sorbonne Nouvelle Paris 3

M. Laurent GAJO :  Professeur des Universités – Université de Genève
Mme Marinette MATTHEY :  Professeur des Universités – Université de Grenoble
Mme Valérie SPAETH : Professeur des Universités – Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
Mme Patricia VON MUNCHOW : Professeur des Universités – Université Paris Descartes

Résumé

Ce travail doctoral s’intéresse à la pratique de l’intercompréhension dans un contexte officiellement bilingue, à savoir une Haute école spécialisée en Suisse. Les langues utilisées dans les échanges entre membres de l’école (enseignants, étudiants, employés) sont l’allemand et le français, selon le principe du « chacun parle sa langue », calqué sur les pratiques de l’administration fédérale suisse. Les langues en présence sont distantes, par opposition aux langues proches ou voisines. Ce mode de communication nécessite de la part des participants des compétences réceptives dans la langue partenaire ainsi que des compétences communicationnelles pour interagir dans un contexte bilingue. Cette étude se donne comme objectif de comprendre comment les participants à une réunion bilingue choisissent la/les langue(s) pour communiquer. Des réunions de cette école ont été enregistrées de manière à observer la répartition de l’utilisation des langues en contexte de communication professionnelle. Ce corpus de réunions a été complété par des entretiens semi-directifs, menés auprès de membres de l’école. Comme l’institution encourage le bilinguisme des étudiants, la communication bilingue fait également l’objet d’un enseignement dans le cadre d’un cours de langue bilingue, réunissant des étudiants francophones et germanophones. À l’inverse de la pratique de l’intercompréhension, les apprenants s’expriment dans la langue cible. La portée de ce cours observé sur trois années, a été étudiée grâce aux documents de cours, à des enregistrements effectués par les étudiants et les textes réflexifs de ceux-ci.

Afin d’assurer le succès de la communication dans ce contexte bilingue, les interlocuteurs, natifs et non-natifs, adaptent leur discours et mettent en place des stratégies, tout en puisant dans leur répertoire plurilingue, que ce soit en contexte professionnel ou en contexte d’apprentissage.

Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Responsable du Master 2 DFLE spécialité 1 recherche Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus

Postes tuteurs à l’Institut français en Inde (IFI)

Le programme des tuteurs de langue française est administré par l’Institut français en Inde (IFI). Depuis 1997, l’Institut français en Inde offre la possibilité à des étudiants français d’effectuer un stage d’enseignement en Inde. Les universités indiennes bénéficient de la présence d’un locuteur natif qui enseigne le français en appui aux professeurs indiens, tout en faisant découvrir aux étudiants certains aspects de la France actuelle.

La durée du stage sera de 9 mois : du 1er août 2017 au 30 avril 2018, en raison des contraintes du calendrier universitaire indien.

Les dossiers de candidature [CV, lettre de motivation, projet d’études, fiche signalétique, photo (voir fiche de candidature)] doivent parvenir à l’Institut français en Inde au plus tard le 31 mars 2017, par voie électronique. Seuls les dossiers complets seront pris en considération. Les dossiers de candidature seront envoyés

par courriel à cette adresse: scacsle@gmail.com

Veuillez trouver en pièce-jointe les documents relatifs à l’appel à candidature pour le programme des tuteurs 2017-18.

L’appel à candidature est aussi en ligne :

http://salledesprofs.org/appel-a-candidature-tuteur-de-langue-francaise-stage-de-9-mois/

Bureau de coopération linguistique, éducative et de formation professionnelle
Office for Cooperation in French Language, Education and Vocational Training
Institut Français en Inde/ Embassy of France in India

No. 2, Dr. A.P.J Abdul Kalam Road (formerly Aurangzeb Road), New Delhi 110011 (India)

Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Responsable du Master 2 DFLE spécialité 1 recherche Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus

Le langage et l’homme : dernier numéro aux éditions l’Harmattan


recto • verso • aplat

APPRENDRE OU ENSEIGNER LE FRANÇAIS, UN CHOIX DU COEUR ET DE LA RAISON

Le Langage et l’Homme n°20162
Geneviève Géron
Numéro coordonné par Jean-Marc Defays et Geneviève Geron
EME Editions
Le Langage et l’Homme
LANGUE  DIDACTIQUE 

Né en 1966, Le Langage et l’Homme est une revue aujourd’hui consacrée à la didactique du français. Elle entend promouvoir des innovations et des partenariats, et diffuser des recherches et des outils dans le domaine. Située au carrefour de plusieurs disciplines – sciences de l’éducation, psychologie, sciences du texte et du langage, anthropologie, ethnographie et sociologie -, elle tente de mettre un certain nombre de concepts en rapport avec des pratiques de terrain.

ISBN : 978-2-8066-3589-1 • février 2017 • 262 pages 
EAN PDF : 9782806650757

* Nos versions numériques sont compatibles avec l’ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Responsable du Master 2 DFLE spécialité 1 recherche Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus

Poste réseau Alpha

Réseau Alpha, site internet collaboratif sur l’apprentissage du français en Île-de-France recrute un(e) chargé(e) de mission responsable de l’intégration, au sein de son réseau, de nouvelles structures de proximité investies dans l’apprentissage du français pour adultes migrants en Île-de-France. Il s’agira d’animer un réseau d’acteurs et d’améliorer la communication auprès des futurs membres.
fiche_poste_charg_e_mission
Cette annonce peut certainement intéresser votre réseau d’étudiants, vous trouverez donc en pièce jointe la fiche de poste qui est à pourvoir pour mars 2017 (date limite de candidature : 24 février 2017). Vous serait-il possible de la faire circuler au sein de votre réseau (anciens étudiants ou futurs diplômés de Master FLE/FLS/didactique) ?

En vous remerciant par avance de l’attention que vous porterez à ma demande, je me tiens à votre disposition pour tout complément d’information et vous présente mes salutations respectueuses.

<logo> Manon Bord
Chargée de projet

01.86.95.01.72 / 06.95.36.88.50

 

Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Responsable du Master 2 DFLE spécialité 1 recherche Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus

Soutenance de thèse Mme Elodie MALANDA

Soutenance de thèse Mme Elodie MALANDA

le 8 février 2017
à 14h00

Doctorat littérature et civilisation françaises

à l’adresse suivante :
Maison de la Recherche de Paris 3 – Salle Athéna (Rez-de-chaussée) – 4, rue des  Irlandais 75005 Paris

La soutenance est publique.

Titre des travaux :
La transmission des valeurs dans les romans pour la jeunesse sur l’Afrique  subsaharienne (France et  Allemagne, 1991-2010) : Les pièges de la bonne  intention

Ecole doctorale : Littérature française et comparée

Section CNU : 10 – Littérature comparées

Equipe de recherche : THALIM (Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité)

Directeur : M. Xavier GARNIER, Professeur des universités

Membres du jury :

M. Xavier GARNIER, Professeur des universités
Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3

M. Hans Jürgen LUSEBRINK
, Professeur des universités
Université de Saarlandes (Allemagne)

M. Serge MARTIN, Professeur des universités
Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3

M. Jean-Marc MOURA
 Professeur des universités
Université Paris 10 – Paris Nanterre

Mme Anne SCHNEIDER, Maître de conférence
Université Caen Basse Normandie

Des récits de voyage aux romans coloniaux européens, l’Afrique a toujours servi à affirmer les valeurs européennes, davantage qu’à montrer les réalités africaines. Quelles valeurs se dégagent alors du discours sur l’Afrique subsaharienne véhiculé par les romans pour la jeunesse parus en France et en Allemagne entre 1991 – fin de l’apartheid – et 2010 – cinquantième anniversaire des indépendances ? Quels regards portent ces romans sur l’Afrique subsaharienne ? Et quelles auto-images des Européens transparaissent à travers ces images de l’Afrique ? De nombreuses études insistent sur la pérennité de l’imaginaire colonialiste dans les productions culturelles européennes. Ce travail prend le parti de montrer dans quelle mesure il existe, dans bon nombre de romans pour la jeunesse, une volonté de prendre ses distances avec l’héritage colonialiste, voire à le dénoncer, ainsi que de favoriser l’entente interculturelle entre Européens et Africains et de sensibiliser aux problèmes socioéconomiques de l’Afrique. Or, ces « bonnes intentions » se heurtent régulièrement à des limites et à des paradoxes. Cela donne lieu à un écart entre les valeurs explicitement défendues par les textes et celles, moins avouables, que les textes véhiculent involontairement. À travers un corpus de plus de 120 romans pour la jeunesse sur l’Afrique subsaharienne parus en France et en Allemagne, ce travail identifie les manifestations narratologiques de cet écart et explore des pistes possibles pour le réduire.

Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Responsable du Master 2 DFLE spécialité 1 recherche Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus