Plan détaillé du premier chapitre (début)

Dans le premier chapitre de notre mémoire, nous proposons de revisiter les principales théories linguistiques de l’article.

  1. La spécificité de l’article dans la langue française. Point de vue typologique.

L’article dans la langue française exprime la détermination, catégorie syntaxique du nom (Gak, 2000 : p. 110). Il joue le rôle d’actualisateur principal du nom. Du point de vue typologique, l’article en français possède des formes plus variés et une extension plus large que dans d’autres langues ayant des articles. Selon V. Gak, “les discussions théoriques portant sur l’article concernent les problèmes suivants :

  1. l’inventaire des articles en français ;
  2. son statut morphologique ;
  3. ses fonctions dans la langue et ses significations” (Gak, 2000 : p. 110 -111).

  1. L’aspect morphologique de l’article.

Les linguistes distinguent traditionnellement trois formes d’articles : défini, indéfini, partitif. Il existe aussi une forme spécifique en français : l’article “zéro”, non-emploi fonctionnel de l’article.

Les points de vue sur l’inventaire des articles ne sont pas homogènes.

Selon Damourette et Pichon, il y a seulement deux articles (le et un), l’article partitif n’est qu’une variante combinatoire de un. Pourtant, ils ajoutent le démonstratif ce à la liste des articles en français. “Ces hésitations prouvent que les frontières sémantiques entre les diverses formes de l’article ne sont pas très nettes, et, d’autre part, que l’article ne se distingue pas aussi nettement des autres déterminatifs” (Gak, 2000 : p. 112) .

  1. Théories linguistiques de l’article.

Dans la linguistique générale et française, il existe plusieurs théories de l’article, dont les plus reconnues sont les suivantes :

  1. théorie d’actualisation (Bally Ch.), vision structurale fondée sur la distinction saussurienne “langue – parole” ;
  2. théorie du général et du particulier (Guillaume G.) ;
  3. théorie de détermination (notion “d’assiette” introduite par Damourette et Pichon) ;
  4. théories logiques de référence (notion de dénotation), école linguistique russe, Université Lomonossov de Moscou ;
  5. théorie quantitative ;
  6. théorie de structure informative de l’énoncé (notion de thème, opposition “connu / inconnu) ;
  7. théorie contextuelle.

Les théories évoquées ci-dessus ne se contredisent pas, mais essayent de souligner différents aspects du fonctionnement de l’article en français. De cette façon, nous essayerons de montrer les raisons de ces résolutions multiples dans la grammaire théorique.

 

Bibliographie

BALLY, C., 1932, Linguistique générale et linguistique française, Paris, Librairie Ernest Leroux.

DAMOURETTE, J., PICHON, E., 1968 – 1971, Des mots à la pensée. Essai de Grammaire de la Langue Française, Paris, Éditions d’Artrey.

GAK, V., 2000, La grammaire théorique de la langue française, Moscou, Dobrosvet.

GUILLAUME, G., 1919, Le problème de l’article et sa solution dans la langue française, Paris, Lambert-Lucas.


Ovodenko Mikhail

Etudiant en M2 "Didactique des langues" à l'Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle. Thèmes de recherche : didactique de la grammaire, approche sémantique de la grammaire, contextualisation du discours grammatical, linguistique générale, anthropologie linguistique.

More Posts

2 réflexions au sujet de « Plan détaillé du premier chapitre (début) »

  1. Carnet très intéressant. Te voir avancé sur la recherche et la rédaction de ton mémoire me donne envie de m’avancer également.
    Ta partie concernant les théories linguistiques de l’article m’intrigue particulièrement par son apparente complexité et la multitude de ces différentes théories (tu en cites 7 et annonces qu’elles ne sont que les plus reconnues). Cela me donne envie d’en découvrir d’avantage pour comprendre précisément de quoi il s’agit.

    1. Caroline merci beaucoup pour ton commentaire. Maintenant, je suis en train de lire différents articles et au fur et à mesure, je vais faire des comptes rendus de ces articles et ouvrages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *