L’intercompréhension entre langues distantes

Le 8 mars 2017 à 14h, j’ai assisté à une soutenance de thèse qui a eu lieu à la maison de la recherche/salle Athéna, intitulé « L’intercompréhension entre langues distantes », sous la direction de Mme Spaëth. Les jurés se composaient de M.Chiss, Mme Spaëth et d’autres profs que je ne connais pas.
La soutenance est débutée par une présentation complète de la thèse en s’appuyant sur des axes importants, tels que :
-l’intercompréhension équilibre/déséquilibre
-pratique artificielle/ temps d’adaptation.
-Stratégie langagière/ pragmatique…
– Communication en intercompréhension.
-Alternance des langues.
-La question des approches plurielles.
En effet, j’étais très intéressée par la présentation de la doctorante qui a fait une très bonne introduction de thèse en respectant bien sûr le temps. M. Chiss l’a remercié d’avoir respecté le temps qui lui était consacré, et qui est un point très important à considérer.
Quand à Mme Spaëth, elle a fait des commentaires sur la personnalité de la doctorante, qu’elle était un être autonome et sérieux. Spaëth a ajouté que l’échange avec son étudiante était riche, puisque cette dernière dès le début de leur rencontre donne un travail écrit à Mme Spaëth, ce qui a facilité et a enrichi son travail.
Par ailleurs, les commentaires d’une autre jurée étaient positifs, elle les a faits sur la manière d’écriture de la doctorante, qu’il s’s’agit d’une écriture très claire et lisible. Elle ajoute que c’est grâce à sa richesse de lecture, le fait qui a développé et a enrichi sa manière d’écriture.



Citer ce billet
Sumaia ELGAMRI (2017, 27 mai). L’intercompréhension entre langues distantes. art, langage, apprentissage. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/cyqk

Sumaia ELGAMRI

Etudiante de Master2 Didactique du français et langues du monde.

More Posts

Follow Me:
Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.