Ecoute…

La journée d’étude du 16 novembre 2016 dirigée par M. Martin est pour moi une belle occasion de réfléchir sur la question d’ « écoute », non seulement dans le cadre du mémoire mais aussi de façon générale dans la vie de tous les jours.

En effet, l’écoute est chose connue voire banale dans la vie de chacun: on vit en écoutant. On s’écoute, on écoute des autres et on produit notre écoute… ceci est une sorte de récurrence, la production de l’écoute a pour but de s’écouter et d’être écouté par les autres… Cette opération peut se produire de façon consciente et inconsciente

Egalement, cette récurrence s’apparait dans la rédaction du mémoire. Le sujet du mémoire se résulte souvent l’intérêt personnel ou professionnel de chaque participant, donc il s’agit de s’écouter, s’interroger et se répondre. Dans le cas contraire, le participant se trouve dans une nécessité de « chercher une écoute »: le fait de s’écouter ne suffit pas et écouter les autres sont donc une solution parfaite. Après être exposé à l’écoute, le participant trouvera enfin sa propre écoute, d’où la production une écoute. Ce processus semble ne pas avoir de fin, qui se réalise et se ré-réalise en permanence.

Je me pose la question suivante: le mémoire est-ce une production finale de l’écoute résultant tout type de réflexion ou de recherche sur une question posée? La réponse est à la fois oui et non. Oui, parce que dans ce mémoire, le participant a exposé son écoute permettant aux lecteurs d’écouter, il a la volonté de une sorte de voix pour satisfaire les différentes écoutes. Cependant, ce mémoire n’est qu’une simple voix parmi les autres (latentes, opposées…), le mémoire ne représente une écoute dans un cadre donné.

Finalement, je pense que tous travaux universitaires ne cherchent pas à répondre à toutes les écoutes mais à mener des réflexions sur les divers écoutes et à s’interroger sans cesse sur la question d’écoute.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.