Expériences d’écoute

Suite à une journée d’étude intitulée : « Expériences d’écoute » qui a eu lieu le 16 novembre 2016 à la maison de la recherche ((salle Claude Simon). Cette journée d’étude a été organisée par : Nathalie Borgé, Carla Campos Cascales, Charlotte Guennoc et Serge Martin ; comité scientifique: Emmanuel Fraisse, Olivier Lumbroso, Serge Martin, Muriel Molinié,Valérie Spaëth.
Honnêtement, j’étais fascinée par la partie du théâtre partagé que nous avons fait pendant le colloque avec la compagnie «Nous n’irons pas plus loin » (une des onze compagnies parrainées dans le dispositif Acte & Fac 2016-2017 en Sorbonne nouvelle) autour de La nuit juste avant les forêts de Bernard-MarieKoltès: re-création avec Simon Copin (acteur), Simon-Elie Gallibert et Charlotte Guennoc (metteurs en scène).
Cette expérience d’écoute m’a fait pensé à mon expérience personnelle en tant qu’enseignante du FLE, en fait j’étais une mise en scène pendant trois ans à l’Institut Français de Khartoum au Soudan (pendant le festival du théâtre étudiants) organisé par l’IFK, ce festival est adressé à toutes les universités soudanaises-départements du français. À la faculté de pédagogie, au département du français où je travaille, c’était le seul département qui n’a jamais participé au festival du théâtre, alors c’était un vrai défi pour moi de travailler avec des apprenants (niveau de A1 à B1) jamais exposés au théâtre. Pour les préparer au festival [trois mois de préparation avant le festival] et à partir d’un texte théâtral contemporain, nous faisons des séances de lecture expressive en insistant sur le poids des mots, l’importance des silences et des pauses. Cette lecture du texte avait des implications :
-corporelles et culturelles (posture, gestuelle, regard…etc)
– Phonétique, psychologique (concernant la confiance des apprenants)
– mémorielle (mémorisation des empans lus).
Cette pratique de lecture expressive avait beaucoup de bénéfices pour mes apprenants ; en effet elle les a permis de travailler certaines compétences associées à l’apprentissage d’une langue (ex : la production orale : il s’agit de la compétence la plus travaillée) non seulement au niveau de la prononciation, mais aussi concernant l’expression corporelle qui peut utiliser des codes différents de ceux présents dans la langue maternelle des apprenants et qui les a aidé à développer leur confiance en eux-mêmes.
Les objectifs visés de la lecture expressive c’était de faire acquérir aux apprenants certaines compétences, par exemple : les rendre capables d’articuler, de dire et d’utiliser leur corps pour dire, les rendre capables d’écouter l’autre. (écouter et se faire écouter) et sur tout développer leur confiance en eux.
Puisque c’était leur première expérience du théâtre, j’ai eu l’idée de leur projeter comme activité déclencheur, un film silencieux sans voix, où les personnages communiquent par des regardes, le film intitulé gratte papier de guillaume Martinez, il s’agit d’un court-métrage de huit minutes, dans ce filme les regardent parlent et s’expriment.
Dans ce court- métrage, Guillaume Martinez nous fait sentir la gêne et la maladresse avec lesquelles nos corps se frôlent, se frottent, s’évitent ou s’esquivent dans les transports en commun et précisément dans le métro où un jeune homme laborieusement installé, sort un livre et devient le centre des regards des passagers assis à ses côtés. Après, les personnes ont changé leurs regards, ils se concentraient autour d’une jeune femme qui vient de s’asseoir. La position du jeune garçon l’empêche de la regarder. C’est alors qu’il invente une possibilité d’échange avec cette personne : il forme des phrases en soulignant au crayon des mots du livre. La jeune femme se prend au jeu de l’échange insolite, jusqu’au moment fatidique où il lui faut partir. L’originalité de cet échange la conduit finalement à laisser à l’inconnu son numéro de téléphone. Le sourire vient éclairer le visage du jeune homme. Dans gratte-papier le jeune homme et la jeune femme ne se regardent pas directement. Assis côte à côte, ils dialoguent avec les mots soulignés sur les pages d’un livre. Le jeune homme tente d’apercevoir le visage de sa voisine, mais une mèche de cheveux le contrarie. Son désir se manifeste dans les yeux d’un tiers. Le pouvoir des regards révèlent lors du dialogue silencieux qui s’installe entre les deux personnages. Ce pouvoir s’effectue par la main qui souligne et le regard baissé de la personne qui lit le message. Par ailleurs, L’expression de la main (par exemple celle du jeune homme lorsque la jeune femme souligne les mots « je » et « par ») et la manière de souligner nous renseignent sur l’émotion des personnages.
Après la projection de ce court-métrage, les apprenants décryptent et interprètent les échanges de communication non-verbale entre les personnages du film, je leur ai demandé de produire en binôme une scène silencieuse où le corps et les regardent parlent et produisent des émotions pareil que dans le film avant de passer à l’oral. En fait, ils étaient très motivés à faire cette activité théâtrale, ils se sentaient même très à l’aise puisqu’ils allaient communiquer de manière non verbale. J’ai pris l’habitude de filmer les travaux des apprenants visant les évaluer, donc je leur ai projeté ce qu’ils ont fait, et quelle surprise ! ils étaient tellement impressionnés de leurs gestes et de leurs expressions du visage, ils étaient même fiers d’eux. Cette activité théâtrale les a beaucoup encouragé et même a fait développé chez eux un sens de communication entre eux et une passion pour le théâtre.

Sumaia ELGAMRI

Etudiante de Master2 Didactique du français et langues du monde.

More Posts

Follow Me:
Facebook


2 réflexions sur « Expériences d’écoute »

  1. Je vous remercie beaucoup pour votre commentaire et pour les conseils, je les suivrai pour améliorer mon écriture.

  2. Merci beaucoup Sumaia pour cette ouverture d’écoute après la journée et la belle expérience théâtrale proposée par Charlotte et Simon. Votre expérience radio est aussi dans le prolongement de toute cette problématique. Vous citez un film qu’on peut voir à cette adresse : https://www.youtube.com/watch?v=nmJWjV7fKg0
    Il faudrait mettre le titre du film en italiques et essayer de bien relire votre billet pour mieux le présenter sans erreurs… mais encore bravo et merci à vous !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.