Soutenance de thèse : le contexte en didactique des langues

Soutenance de la thèse dirigée par Valérie SPAËTH de Fanny Dureysseix le 10 janvier 2017 à 15 h 30 à la Maison de la Recherche de Paris 3 – Salle Athéna – 4, rue des Irlandais 75005 Paris

 

Composition du jury :

Mme Margaret BENTO, Professeure des universités – Université Paris Descartes, Paris 5; Mme Cristelle CAVALLA, Maître de conférences/HDR – Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3; Mme Martine DERIVRY-PLARD, Professeure des universités, Université de Bordeaux, Espe; Mme Valérie SPAËTH, Professeure des universités, Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3; Mme Cécile VIGOUROUX,Professeure des universités, Simon Fraser Université, Vancouver

Résumé

Des politiques linguistiques et éducatives aux conditions d’enseignement / apprentissage des langues : quelle(s) approche(s) du contexte ? Le cas de la nation angolaise

L’Angola est un contexte encore relativement méconnu quelque soit la discipline en sciences sociales. Pour la didactique des langues et des cultures, cette situation de départ prête à questionner l’approche – ou les approches – à adopter pour mener la recherche. Cette thèse propose de vérifier la pertinence d’une approche plurielle faisant appel à l’histoire et à deux grands axes de travail : l’axe diachronique-synchronique et l’axe micro-macro. L’objectif majeur est de mettre à profit cette approche pour : (1) pallier le manque de données indispensables à la compréhension de la singularité du contexte sociolinguistique contemporain et au développement de politiques linguistiques et éducatives adaptées ; (2) déterminer de manière historicisée les caractéristiques du système éducatif et de la culture éducative actuels ; (3) proposer des pistes d’application pour améliorer les conditions d’enseignement / apprentissage en langue et des langues. La première partie de cette thèse explicite les objectifs et les hypothèses de recherche (chapitre 1), expose les éléments généraux concernant le contexte national (chapitre 2) puis les concepts mobilisés pour la réflexion et l’analyse (chapitre 3). La seconde partie fournit des éléments descriptifs, explicatifs et analytiques jusqu’alors inédits concernant le contexte de cette recherche : un cadre historique (chapitre 4), un cadre sociolinguistique (chapitre 5) et un focus construit autour de la langue française en Angola dont découle une réflexion plus générale sur le système éducatif public contemporain (chapitre 6). À partir de l’analyse de trois corpus didactiques sélectionnés à partir de leur date de production (1962, 1980 et 2005), la troisième partie permet de mettre à profit les apports des deux premières parties pour effectuer une analyse de corpus historicisée visant à mettre au jour les caractéristiques de la didactisation en fonction des époques et les traces de ce processus dans les productions didactiques contemporaines.

Mots-clés : historicité, contexte, politiques linguistiques et éducatives, globalisation, Angola



Citer ce billet
Serge Martin (2017, 2 janvier). Soutenance de thèse : le contexte en didactique des langues. art, langage, apprentissage. Consulté le 23 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/cyjp

Serge Martin

Professeur émérite de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.