Entretien improvisé, état des lieux obligé

Février, troisième étage du 46 rue Saint Jacques, devant l’ascenseur

Professeur – Tiens Brieuc, Que faites-vous là ?

Élève – Bonjour, je passais récupérer un papier pour participer à un stage qui commence la semaine prochaine.

P – D’accord. Mais dites-moi, vous n’avez pas répondu à mon mail la semaine dernière. Celui où je vous demandais de m’envoyer un rapport sur le plan que vous comptiez mettre en place pour votre mémoire ainsi que la version actuelle de la bibliographie.

E – Oui, désolé, j’ai vu le mail. Je ne vous ai pas répondu car je n’étais pas sûr de quoi vous envoyer.

P – Comment cela pas sur ? Vous envoyez ou vous travaillez pour ensuite me l’envoyer. Dans tous les cas, vous me tenez au courant quand je vous demande des comptes rendus.

E – Je comprends bien, je m’excuse de ne pas l’avoir fait.

P – Répondez-moi franchement Brieuc, êtes-vous en ce moment à cent pour cent dans le travail de recherche ?

E – Honnêtement madame, non. On a beaucoup de temps libre pendant ce semestre officiellement consacré au mémoire. Moi, ça m’angoisse car j’essaye en même temps d’imaginer ce que je vais faire l’année prochaine. Après le M2, je suis censé être sur le marché du travail, et je ne sais pas très bien pour l’instant où aller. L’étranger ? En France ?

P – Effectivement qu’il faut y réfléchir dès maintenant. Mais ne perdez pas de vue que le mémoire vous permet d’atteindre le niveau bac +5. Ce n’est pas rien sur le C.V. Il pourra faire la différence plus tard quand vous postulerez.

E – J’en suis bien conscient. Mais la réflexion pour l’instant est que je ne sais même pas sur quels types de poste je souhaite postuler.

P – Tout d’abord, permettez-moi de vous proposer de partir de Paris, où, comme nous pouvons le voir par la fenêtre, le temps est mauvais. Et ce depuis octobre.

E – Oui c’est sûr, je quitterai Paris.

P – Bien. Et puis avant la Mongolie, vous avez déjà vécu un an à l’étranger. Je pense qu’un endroit au soleil est mieux que tout. Maintenant, avant de faire ça, il faut se remettre dans votre mémoire. Jusque-là, vous êtes bien parti. Il faut continuer à vous y investir comme vous le faisiez avant. Quand je vous demande des rapports sur vos avancées, ne le prenez pas avec pression. Si vous n’y êtes pas encore, prévenez de vos retards et expliquez sur quoi vous travaillez en ce moment. Consacrez-y un peu de temps tous les jours. Lectures, repos, rédactions. Parlez-en avec vos camarades, prenez de nouveaux points de vue. Mais échangez à propos. D’accord ?

E – Oui Madame. J’essaye de vous envoyer ce que vous avez demandé au plus tôt. D’ailleurs j’ai une question sur l’établissement des SCAC (Service de Coopération et d’Action Culturelle) dans les ambassades…

P – Très bien mais là en fait je n’ai pas le temps, j’en suis désolé. Mettez-moi votre question dans votre mail de ce soir et dès demain j’y répondrai d’accord ?

E – Très bien je n’y manquerai pas. Au revoir.

P – Au revoir à vous aussi.

Brieuc.Jicquel

Licencié en LLCE études lusophones, actuellement en m2 didactique des langues à la Sorbonne Nouvelle après un stage Campus France en Mongolie.

More Posts


2 réflexions sur « Entretien improvisé, état des lieux obligé »

  1. Je trouve ton entretien fictif très réaliste. En tout cas je m’y retrouve beaucoup pour ma part; et la relation professeur-élève que tu as dépeint me semble très authentique. J’ai bien aimé le fait que ce soit une conversation totalement imprévue et faite à la hâte devant l’ascenseur du 3ème étage. Ça me rappelle que toute rencontre avec le directeur de mémoire est bonne à prendre. Même les plus courtes.

    1. Merci.
      Effectivement, ce sont souvent des rencontres imprévues avec les enseignants qui, en une phrase ou deux, t’aiguillent ou te donnent une idée pour ton travail. J’ai eu plus d’échanges sous cette forme là que de véritables entretiens avec des enseignants jusque là. Néanmoins, les entretiens seront nombreux j’espère malgré tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.