Colloque éthique et responsabilité didactique Compte rendu de table ronde 2 : Une didactique des langues (éthique et responsables) ?

Cette table ronde qui a eu lieu le 22 octobre, 2016 à la Sorbonne est diriger par Mme. Géneviève ZARATE de l’Inalco qui s’est présente et laisser les intervenant à se présenter : M. Joachim Doiz Université de Genève, M. Daniel Coste ENS de Lyon, M. Serge Martin Université de Sorbonne Paris3.

Le sujet était vers une didactique de langues(éthique et responsable)

ZARATE a donné les concepts généraux dans le domaine d’éthique et responsable et ses liants avec d’autre aspects de la vie : consommation responsable, entreprise, médecine et service public en posant la question principal de discussion à quelles conditions les concepts d’éthique responsable peuvent-il migrer vers la didactique des langues ?

Premier intervenant :
M. Joachim Doiz a parlé de contexte suisse, il a évoqué la question de dialogue avec d’autre langue, d’autre culture et la passage de l’éthique par des acteurs et chercheurs de didactique. Il a aussi posé quelques interrogations sur la validation scientifique et la pouvoir de chercheurs en donnant un exemple de son domaine de travail ; on demande aux chercheurs à donner leur vis en tant que chercheurs, mais ces derniers s’expriment comme citoyen et pas seulement comme une chercheurs. Ce que veut dire les chercheurs prennent leur responsabilité social avant tout.

Deuxième intervenant :
M. Daniel Coste a introduit l’éthique et responsable d’un point de vue didactique ; entre didactique des langue et didactique de FLE et la finalité humaine et social de tous les deux aspects. Il aussi mentionné la dynamique de lieux qui est l’unité de LLD de Paris3 qui représente dépuis des années une cadre de formation pour les étudiants étrangers et français et qui donne une priorité à enseignement de sociolinguistique.

Troisième intervenant :
M. Serge Martin a parlé de science humaine et sociale et puissance de politique on expliquant l’éthique politique et surtout de la considération de la voix et l’idée de faire entendre les voix non entendu. Il a bien évidement parlé de thèse /mémoire et l’importance de raconter son enquête de recherche, parce que cela fait partis de la recherche de raconter les situations dans les quelles elle était procédé .

En conclusion, on parle des langues, identité et bien sur disque on parle de langue on parle de politique. ZARATE a fini son intervention sur la français langue d’intégration , la confit de notion et identité surtout religieux, en donnant une définition pour langue comme une composante de liant social .

IDRIS Yousif

Étudiant en Master 2 Didactique du français langue étrangère/seconde et langue du monde à l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

More Posts

Follow Me:
Facebook


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.