Formes et sens : vers une approche cognitive de l’enseignement et l’apprentissage de la grammaire en FLE

Quand on prononce le mot grammaire –en milieu éducatif ou non-, on va toujours avoir des réactions plutôt négatives : ce n’est pas étonnant d’entendre qu’elle est ennuyeuse et difficile.  Pourtant, la plupart des apprenants et des enseignants des langues considèrent qu’elle est nécessaire pour bien apprendre une langue étrangère. Il y a même des apprenants qui vont se sentir plus en sécurité en faisant des exercices de grammaire, quoiqu’ils soient encore liés –dans l’imaginaire collectif-  à la mémorisation des règles et à la réalisations des activités structurales et décontextualisées.

Dès nos jours, en Didactique du Français Langue Etrangère, l’approche communicative met la communication au cœur de l’apprentissage, le but principal de l’enseignement est ainsi le développement d’une compétence communicative dont la grammaire –parmi les compétences linguistiques- en fait partie. Malgré cela, quand on regarde de plus près les manuels dit communicatifs et qu’on évalue nos propres expériences en tant qu’enseignants, on se rend compte qu’il y a une difficulté dans la mise en place des composantes grammaticales dû à une disjonction des entrées linguistiques et sémantiques. A ce propos, Jean-Louis Chiss affirme qu’il y a une « tendance à la marginalisation de la grammaire sous la forme d’appendices grammaticaux et s’il y a « retour de la grammaire », après une phase d’abandon, il s’agit le plus souvent du retour des « règles » de la grammaire traditionnelle. » (Chiss, David, 2011).

Cette situation, ainsi que mon expérience en tant qu’enseignante, m’amène à me demander s’il y aurait une grammaire qui permettrait à la fois d’enseigner et apprendre les formes et leurs sens. Si oui, faciliterait-cette approche l’apprentissage de la grammaire ?

Pour pouvoir répondre à ces questionnements, ce mémoire est consacré à la sémantique verbale et à l’enseignement et  l’apprentissage des temps du passé. Le cadre théorique qui guidera la recherche est la grammaire cognitive puisqu’elle considère que la sémantique est le cœur et la finalité du langage. C’est ainsi que toute unité –syntaxique, lexicale ou grammaticale- est « porteuse de sens » et leur combinaison produit des « représentations cognitives » dont le sens varie selon les structures choisies par le locuteur pour le décrire. (Talmy, Ibid, P.75)

Bibliographie :

  • Chiss, Jean-Louis, David, Jacques, Débats dans l’enseignement-apprentissage de la grammaire, Aramand Colin : Le français aujourd’hui 5/2011, p. 129-138. Article en ligne : cairn.info/revue-le-francais-aujourd-hui-2011-5-page-129.htm., [consulté le 09/10/2016]
  • Cuq, J, Gruca, I. (2005). Cours de didactique du français langue étrangère et seconde. Presses universitaires de Grenoble
  • Fuchs, Catherine, La linguistique cognitive, Gap Paris : Éd. Ophrys Éd. de la Maison des sciences de l’homme, DL 2004
  • Lebas-Fraczak, L. (2011) Évolution méthodologique en FLE : quelles conséquences pour l’apprentissage de la grammaire ?. HAL archives ouvertes. En ligne : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00599755/document
  • Ruiz Campillo, J (2007). Gramática cognitiva y ELE. Entrevista a José Plácido Ruiz Campillo. Marcoele: Revista de didáctica español lengua extranjera. Article en ligne: http://marcoele.com/gramatica-cognitiva-y-ele/

 

 


Salomé Molina Torres

Etudiante en M2 Didactique du Français Langue Etrangère et Langues du Monde, Paris 3

More Posts

Une réflexion sur « Formes et sens : vers une approche cognitive de l’enseignement et l’apprentissage de la grammaire en FLE »

  1. Merci Salomé pour ce beau projet de recherche qui part d’une remarque forte de Jean-Louis Chiss mais aussi de votre expérience qu’il faudra certainement préciser. Votre bibliographie est fort bien rédigée et constitue un socle pertinent pour votre recherche.
    Pensez à donner une catégorie à votre billet et à dissocier les termes : emmener et amener (au-delà, il faut revoir votre troisième paragraphe).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *