Les carnets

J’ai toujours eu deux carnets : un agenda où je note les évènements à venir et un cahier de brouillon où je note tout ce qui m’intéresse. Suivant les conseils de Bruno Latour, j’ai toujours sur moi deux carnets.

J’ai également plusieurs “carnet” électroniques pour la rédaction et la bibliographie. Ils ne conviennent pas tout à fait aux critères dans la description du 2ème et 3ème carnets définis par Bruno Latour, mais je préfère en garder deux en version électronique afin de pouvoir les modifier/améliorer facilement. Je classifie ces fichiers en deux catégories : un fichier/carnet “bibliographie” et un fichier/carnet “rédaction”.

Bibliographie :
Bruno Latour, Changer de société, refaire de la sociologie, Paris,
La Découverte, « Armillaire », 2006, pg. 195



Citer ce billet
mem105 (2016, 5 octobre). Les carnets. art, langage, apprentissage. Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/cyf0

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.