Dialogue imaginé

Un lundi de printemps, dans un centre de langue française, un stagiaire-observateur ouvre la porte d’une salle …

 

X :Bonjour, Monsieur.

F :Bonjour.

X :Est-ce que vous êtes Monsieur François DUPONT ?

F :Oui, et vous ? Vous êtes dans ma classe ?

X :Non, Non, je suis la stagiaire chinoise qui vous a déjà contacté hier pour une observation de classe.

F :Ah, c’est vous. vous êtes Xioumingue, C’est ça ?

X :Oui, je suis Xiaoming.

F :Ça prononce comment ?

X :Xiaoming.

F :Xioumin ?

X :Oui.

F :Oh, la, la, c’est difficile pour moi. Bon, installez-vous ! On attend un peu pour que les étudiants arrivent.

X :Merci.

F :Donc, si j’ai bien compris, tu veux faire une enquête sur des difficultés des étudiants chinois quand ils apprennent le français, c’est ça ?

X :Oui, c’est ça. En fait, beaucoup d’enseignants et d’apprenants du FLE remarquent que des apprenants chinois ne parlent pas beaucoup dans la classe. Donc, je voudrais savoir c’est pour quelles raisons. Est-ce qu’il relève des difficultés phonétiques particulières? Ou est-ce qu’ils n’ont pas d’habitude de prendre la parole dans la classe ? Ou encore est-ce que leur image du français joue aussi un rôle ? Donc, je dois faire une enquête pour trouver des réponses.

F :C’est vrai que, des fois, il y a des étudiants qui ne parlent pas beaucoup dans la classe. Mais ce n’est pas que des Chinois. Et c’est surtout au début. Mais c’est normal quand on apprendre une langue. Par exemple, dans ce groupe, ils parlent beaucoup. Au début, ils ne parlaient pas, il fallait les inviter, mais maintenant, ils parlent tout le temps.

X :(rire) Ah, bon ?!!

F :(rire) Oui, oui, tout le temps, il faut même les faire taire, vous imaginez ? Donc, vous voyez ? Ça dépend. Il faut faire attention à la généralisation. Et aussi, le rôle du professeur est très important.

X :Oui, je pense que le professeur joue un rôle très important dans une classe. Et c’est pour ça que je dois faire une observation. C’est-à-dire, comment organiser un cours, comment créer une ambiance dynamique dans la classe, comment inviter des étudiants à parler, etc.

(Les étudiants arrivent …)

F :Bon, on va commencer le cours maintenant, on reparlera après, d’accord ?

X :Oui, oui, merci Monsieur.


YAN Xiaodong

Étudiante en Master 2 Didactique du français langue étrangère/seconde et langue du monde à l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.