Compte rendu d’un livre de comptes rendus ?

Extrait de "Un État des savoirs à La Réunion"

Parmi les nombreuses lectures qui accompagnent ma recherche, Un État des Savoirs à La Réunion retient mon attention pour écrire cet article. En effet, Mr Martin nous demande de faire le compte rendu d’une lecture, et ce livre avec lequel je travaille beaucoup ne contient que des comptes rendus de lecture.

Une mise en abyme …

Je me vois difficilement faire un compte rendu de tous les comptes rendus présentés, je vais donc simplement relever les points qui me semblent bien faits dans ce recueil publié par le laboratoire de recherche LCF de la Réunion.

Au premier semestre, nous avons tous suivi le cours de méthodologie du mémoire de Mr Martin, qui nous a appris à “faire de la recherche”.

De semaine en semaine, de simples actes comme tenir un journal ou trouver les mots-clés d’un texte étaient pour nous chose extraordinaire !

En feuilletant les pages de ce livre pour la première fois, je me suis rendue compte que c’était en fait de banals gestes de chercheur.

En effet, moi qui craignais le plagiat à chaque phrase que j’écrivais, j’ai compris comment fonctionnait le travail du chercheur :

Titre de l’œuvre étudié et son auteur, références, mots-clés et résumé.

 

Reprendre les idées de l’auteur tout en le mentionnant ainsi que son ouvrage.

 

 

 

  1. Tupin et S. Wharton, Un État des Savoirs à La Réunion, LCF/Université de La Réunion, 2004 – 285 pages

GENEVIEVE Lucie

Etudiante en Master 2 Didactique du français langue étrangère/seconde et langues du monde

More Posts


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.