L’homme est-il prisonnier de sa nature animale?

Image issue de l'internet http://www.penseursauvage.fr/nature-humanite-et-societe/

Image issue de l’internet

Nature, humanité et société.

Plongé dans mes lectures habituelles dans le silence incomparable de  ma chambre, je me permets de vous partager cet extrait du livre La dimension Cachée d’Edward T. Hall qui présente une vision illustrée de la manière de vivre des Américains et des Arabes. Un regard qui nous touche tous de façon directe ou indirecte,

car l’homme dans le combat interne de son être essaie d’échapper d’un passé qui va le poursuivre tout au long de sa vie. L’envie de vouloir effacer sa nature animale le conduit par un sentier dont l’obstination principale est la destruction de sa propre identité.

“L’homme est un organisme doté d’un extraordinaire et merveilleux passé. Il se distingue de tous les autres animaux par le fait qu’il a réussi à créer ce que j’appellerai des prolongements de son organisme. L’ordinateur est un prolongement d’une partie du cerveau, comme le téléphone un prolongement de la voix et la roue un prolongement des jambes et des pieds. Le langage prolonge l’expérience dans le temps et dans l’espace, tandis que l’écriture prolonge le langage humain. L’homme a porté ces prolongements à un tel niveau d’élaboration que nous finissons par oublier que son humanité est enracinée dans sa nature animale.

Les travaux de territorialité mettent déjà en question beaucoup de nos idées de base et à la vie animale et à la vie humaine. Ainsi, l’expression «  libre comme un oiseau » exprime lapidairement la conception que l’homme se fait des propres rapports avec la nature. Il imagine les animaux libres d’errer à travers le monde alors qu’il est, lui prisonnier de la société”.

Hall E.T., La Dimension Cachée. p. 16.

Céspedes

Étudiant en Didactique du FLE/FLS et langues du monde Master 2 à l'Université Sorbonne Paris 3.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.