Une cerise sur le gâteau

1

Lors de la journée d’études « passages de paroles/ paroles de passages » du 7 octobre 2015, une camarade Nan a souligné dans sa présentation que la lecture d’un court poème à haute voix aide à s’approprier la langue, mais malheureusement d’après son enquête menée auprès d’une quarantaine d’apprenants, cette partie s’est réduite à « une cerise sur le gâteau ».

C’est la première fois que j’entends cette collocation, mais je la comprend tout de suite. Cela m’a fait rire parce que c’est vrai que normalement nous ne mangeons pas les cerises sur les gâteaux, parce qu’elles ne sont pas fraîches, mais elles sont vraiment mangeables, donc c’est un peu dommage de les jeter !

En Chine, nous avons aussi une expression  pour exprimer ce genre de chose, si je la traduit en français, c’est « côte de poule », les côtes de poule ne sont pas délicieux mais c’est dommage si on les jette ! Cette collocation est fréquemment utilisée par nous.


Wenxuan LI

Étudiante en Master 2 Didactique du français langue étrangère/seconde et langue du monde à l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

More Posts

2 réflexions sur « Une cerise sur le gâteau »

    1. Merci! Les expressions idiomatiques sont vraiment intéressantes, j’ai acheté un livre qui s’appelle « Le précis des expressions idiomatiques », pour beaucoup expressions, je peux trouver leurs corresponces dans le chinois. C’est ce qui m’intéresse le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *