L’épreuve du mémoire round 1: la rencontre

La porte est en face de moi. Il est 9H45 et j’ai rendez-vous à 10H. L’attente me paraît interminable donc je décide de prendre un café. Je me balade dans les couloirs à la recherche d’un distributeur. Un camarade que je croise me rappelle qu’il n’y en a pas dans le coin. Je retourne vers la porte. J’angoisse et me rends compte que je n’ai rien préparé. Pas de pré-projet de mémoire, pas de références bibliographiques. Rien. Juste moi, les mains dans les poches. Comment j’ai pu oublier cela? Plusieurs scénarios me viennent à l’esprit. J’imagine: ma directrice me gronder puis m’indiquer la sortie ou bien elle qui me regarde, moi qui la regarde, elle qui me regarde, moi qui la regarde…10H! La porte s’ouvre. Ma directrice me fait signe d’entrer et de m’installer. La tension est à son comble.

Dir: Bonjour Aurore!

Moi, d’une voix timide: Bonjour madame!

Dir: Alors-

Moi: Euh excusez-moi, si je peux me permettre de vous interrompre, je n’ai pas préparé de projet rédigé…J’ai complètement oublié. J’ai encore des dossiers à rendre. Je reconnais avoir du mal à m’organiser ces temps-ci. J’espère que ce n’est pas dramatique…?

Dir: Ce n’est pas grave du tout, je suppose que vous avez plus ou moins en tête une idée de votre sujet? Des pistes à explorer ? un éventuel corpus à étudier?

Moi: Euh oui.

Dir: Ben allons-y.

Moi: Maintenant? Tout de suite? Là?

Dir, d’un air rieur: Vous avez bien demandé un rendez-vous avec moi?

Moi: Oui, pardon madame… Alors, je souhaiterais aborder la place de la diversité francophone dans les manuels de FLE en contexte homoglotte. Le français est parlé dans divers espaces géographiques et véhicule différentes cultures. Ce qui serait intéressant est de voir si cette pluralité est prise en compte dans les outils méthodologiques ou si les manuels restent plutôt franco-centrés, ce qui me permettrait de voir si la francophonie est synonyme de diversité ou juste de la France dans ces manuels.

Dir: D’accord…écoutez, ça me semble être une assez bonne piste pour l’instant. Maintenant, il faut préciser. Qu’est-ce-que vous voulez étudier particulièrement la diversité linguistique ou culturelle?

Moi: Linguistique je pense… mais j’hésite encore.

Dir: D’accord et ce sont des manuels de FLE généraux qui vous intéressent ou un peu plus spécialisés?

Moi: Généraux oui…

Dir: Ok…Bon, en tout cas, je pense que pour l’instant, il faut s’attaquer à votre corpus de manuels. Partez à la rencontre de ces manuels. C’est en les explorant et en sélectionnant quelques-uns que vous trouverez des pistes intéressantes à analyser. Parcourez les bibliothèques, les centres de documentation. D’accord?

Moi: Oui…

Dir: Ah oui et j’allais oublier! Commencez votre bibliographie! Voilà, donc, pour l’instant, occupez-vous du corpus et de la bibliographie. On en reparle une fois que ça se sera précisé. Et n’hésitez pas à me contacter si vous avez le moindre doute ou des questions à poser. D’accord Aurore?

Moi: Euh ben oui, d’accord. C’est tout?

Dir: Oui sauf si vous voulez ajouter quelque chose?

Moi: Euh non. Ben, je vous remercie. Au revoir.

Je sors du bureau et regarde l’heure. Ma montre affiche 10H15. Une question me préoccupe: le premier rendez-vous avec sa directrice est-il toujours aussi court? Bref, je suis soulagée. Prochaine étape: le corpus et la bibliographie. To be continued…

Gaëlle Raviton

Titulaire d'une licence d'anglais obtenue à Paris 3 et anciennement assistante de FLE à Birmingham, je suis actuellement étudiante de master 2 de didactique du FLE et des langues du monde à Paris 3.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.