Racontage : première séance (octobre 2012)

Cercle « Racontage : littérature et enfance »

Ouvrage et revue à l’étude :

Walter Benjamin, Enfance, Paris, Rivages poche/Petite bibliothèque, 2011.

Modernités n° 28 (« L’album contemporain pour la jeunesse : nouvelles formes, nouveaux lecteurs ? »), 2008.

Parrainage :

Florence Gaiotti (Textes et cultures – EA 4022, Université d’Artois ; auteur de Expériences de la parole dans la littérature de jeunesse contemporaine, PUR, 2009)

Animateurs :

Serge Martin et Magali Jeannin

Première séance : mercredi 10 octobre 2012 de 14h. à 17h.

Douze étudiants M1 et M2 présents.

La séance inaugurale du cercle d’étude se déroule en trois moments principaux :

1.      Lecture de W. Benjamin, « La littérature enfantine » (p. 125-136) et parallèlement de l’avant-propos de Modernités (les deux premières pages)

a.      Établir une chronologie littéraire comparée visant à montrer les deux domaines (allemand et français) avec similitudes et différences, les interactions entre les œuvres et auteurs à proprement parler, les critiques et les contextes historiques et éducatifs.

b.     Nous avons laissé de côté la question définitionnelle de la littérature enfantine : la concrétude chez Benjamin (p. 133) et l’hybridité (Modernités) mais un billet viendra éclairer ces passages alors même que la discussion sur les chronologies l’ont entamée.

c.      A partir de l’incipit de la conclusion de Benjamin (« Dévorer les livres. Curieuse métaphore », p. 135), on a pu ouvrir à la fois une discussion sur la notion d’identification à laquelle Benjamin oppose celle d’incorporation (un texte de Marie-Aude Murail a été distribué : voir le billet correspondant) et proposer une activité d’écriture avec la métaphore : « Parler comme un livre » (voir le billet http://arlap.hypotheses.org/508).

2.      Lecture de W. Benjamin, « Chichleuchlauchra » (p. 109-117) et « Premiers rudiments verdoyants » (p. 119-124) 

A partir de plusieurs abécédaires « historiques », les étudiants proposent une lecture inspirée par ces textes de Benjamin : billets sur le carnet :

Serge Martin

 

 

 



Citer ce billet
Serge Martin (2012, 11 octobre). Racontage : première séance (octobre 2012). art, langage, apprentissage. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/cxq2

Serge Martin

Professeur émérite de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.