Éplucher un oignon– un entretien entre une étudiante et sa directrice de mémoire

Un début après-midi, une étudiante en Master II et sa directrice de mémoire se sont croisées à l’entrée de l’immeuble du bâtiment.

E : Ah vous êtes ici ! (Elle a l’air surprise de l’a rencontrée.)

P : Bonjour !

E : Bonjour madame ! Je m’excuse pour mon absence de votre cours, parce que je suis allée participer au colloque la littérature de jeunesse tout à l’heure. Comme il y avait un discours que je m’intéresse, donc je ne suis pas venue au cours.

P : Oui, c’est bien. C’est bien que vous êtes allée sortir un peu à Paris. Ça vous change de l’air et ça vous permet de rencontrer des gens. Vous avez plus des idées fraîches maintenant ?

E : Oui, beaucoup. Parce que j’aime rester dans le monde imaginaire. Ça détend l’esprit. Je cherche une façon ludique pour préparer mon mémoire. Quand on boit de l’alcool, c’est aussi un voyage imaginaire. Mais bien sûr, il ne faut pas boire trop, d’être soûl.

P : Votre mémoire, c’est vous qui travaillez sur le vin ?

E : Oui, c’est moi. J’ai un boulot dans la vente de l’alcool. Mais j’ai eu du mal à choisir mon thème de mémoire, vous savez ?

P : Comment ça ?

E : Au travail en face de moi, j’ai des clients de partout dans le monde. Je les parle en français anglais et chinois, ça dépend du client. Donc, j’avais pensé au plurilinguisme. Et comme ce sont toutes les petites rencontres, j’avais aussi l’idée de l’interaction verbale et non-verbale. Les comportements des clients sont très différents l’un et l’autre. Par exemple, comment distinguer un asiatique, est-ce qu’il est un chinois ou un coréen ou un japonais ? Même si mes compatriotes chinois, chaque région dispose un dialecte et une subculture, ce sont les facteurs qui influencent leurs choix de l’alcool et leurs langages utilisés durant leurs achats. C’est de l’anthropologie, n’est-ce pas ?

P : Pas mal, vous avez beaucoup d’idées. Mais faites attention quand même, vous ne devez pas faire les caricatures des gens. Un chinois est comme tel genre et un coréen est comme tel genre, si vous présentez comme ça, vous allez faire de la mauvaise anthropologie.

E : Ah bon ? Vous savez, je voulais même faire des enquêtes sur les gens. Par exemple, quel métier qu’ils exercent, quel tranche d’âge des gens s’intéressent plus d’un produit à l’autre, quel goût qu’il est plus recherché parmi les autres etc. Mais je me demande quel est le rapport avec l’enseignement du français ? Il se ressemble comme les analyses du marché.

P : C’est bien que vous êtes au courant de ça. (Elle sourit et fait le signe de la tête.)

E : J’ai mis beaucoup de temps à réfléchir sur l’interaction verbale…

P : Ne vous bloquez pas sur ce point-ci. Quel type d’alcool vous ventez ?

E : le Vin, champagne, cognac, whisky et la liqueur.

P : Qu’est-ce que vous intéressez le plus ?

E : Le vin.

P : Pourquoi pas choisir un sujet que vous intéressez le plus ?

E : Oui, mais vous voyez, si je fais du FOS, je pense que je ne ferais que des présentations sur le vin et pas assez sur comment enseigner du français.

P : Vous vous inquiétez si vous faites la communication au lieu de l’enseignement. Par exemple, c’est quoi les caractéristiques sur le vin de grave ?

E : Exactement !

P : C’est vrai qu’il ne faut pas simplement faire de la présentation sur l’objet spécifique. Allez chercher les méthodes d’enseignement du français, allez définir le public que vous voulez enseigner.

E : Eh bien, ça doit être les amateurs et les professionnels de vin, les chinois.

P : Alors, comment vous allez définir les amateurs et les professionnels ?

E : Euh…

P : Allez faire de la recherche et on verra ça après.

E : Merci madame. Bonne journée, au revoir.

P : Merci, au revoir.

Lu ZHANG

étudiante de Paris III

More Posts


Une réflexion sur « Éplucher un oignon– un entretien entre une étudiante et sa directrice de mémoire »

  1. Je ne savais pas que la didactique du français pouvait aller aussi loin! Le vin quelle idée originelle pour ton mémoire Lu! Mais après le vin a une place tellement importante en France. J’ai hâte que tu nous présentes ton sujet entier et tes problématiques!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.