« Le rêve qui nous unit dans la classe de langue »

Journées d’études
« Entendre, chanter, voir et se mouvoir »
Le 5 et 6 novembre 2015, Inalco

poster journées d'études

Deux journées d’études, intitulées « entendre, chanter, voir et se mouvoir » ont été organisées par le centre de recherche PLIDAM (Pluralité des langues et des identités : didactique, acquisition, médiations) de l’Inalco. L’un des principaux objectifs de ces journées d’études était de réfléchir sur les supports employés dans la classe de langue et sur les modalités de les exploiter pour viser l’apprentissage de la langue étrangère. De plus, les thèmes abordés dans ces journées d’études traitaient des questions liées au travail sur la mémoire auditive à travers l’étude du rythme d’un énoncé, la mélodie des tons et des intonations grâce à un support musical.

Ce fut en particulier la participation d’Iman Sridi, doctorante du PLIDAM à l’Inalco, qui a mis en lumière cette idée et a abordé le rôle joué par la chanson dans l’apprentissage efficace de la langue-culture étrangère. Document à la fois authentique et ludique, la chanson permet aux apprenants de voyager dans la culture cible. Selon I. Sridi, la chanson favorise ainsi le travail sur la culture en tant que savoir ou connaissances déclaratives mais également habilités et savoir faire. Autrement dit, le support musical permet d’apprivoiser la langue étrangère dans ses variations linguistiques. I. Sridi a notamment fait référence au CECR (Cadre Européen Commun des Références pour les Langues) qui promeut également le travail sur certaines caractéristiques phonétiques et rythmiques.

Le travail sur la chanson corrobore ma conviction personnelle. Il est nécessaire de mettre l’accent sur l’importance de l’enseignement de la prosodie comme une première étape indispensable au début de l’apprentissage d’une langue étrangère quelle que soit sa nature. En effet, cela assure la clarté de la production du langage aussi bien que l’efficacité de la compréhension. Cette idée se trouve également renforcée dans l’extrait suivant de M. McNerney et D. Mendelsohn (1992) cité dans l’ouvrage « Enseigner la prononciation : questions et outils » de B. Lauret :

  Un cours de prononciation doit se concentrer avant tout sur les suprasegmentaux qui ont un impact très important sur la compréhensibilité / intelligibilité de l’apprenant. Nous pensons que donner la priorité aux aspects suprasegmentaux ne fait qu’améliorer la compréhensibilité de l’élève, mais c’est aussi plus valorisant pour lui car il peut parvenir à des grands changements en peu de temps  (2007 : 25).[1]

Le professeur Thomas Szende a par ailleurs affirmé, durant cette journée d’étude, que la volonté voire le rêve des apprenants est de parler une langue intacte leur permettant de s’intégrer dans une société donnée sans qu’ils soient reconnus : « le rêve qui nous unit dans une classe de langue est devenir un invisible face aux natives ».

L’aboutissement de l’apprentissage d’une langue étrangère est souvent mesuré par l’intelligibilité de la prononciation, et la bonne maîtrise de la résonance rythmique. C’est pour cette raison que le choix d’un tel sujet est à mon avis pertinent car la chanson a effectivement toute sa place en classe de langue étrangère.

[1] Lauret, Bertrand (2007) : Enseigner la prononciation du français : questions et outils, Paris : Hachette

Amal

Assistante pédagogique à l'Institut français du Proche-Orient et enseignante d'arabe langue étrangère à l'Institut français de Jordanie, je suis étudiante, actuellement, à l'Université Sorbonne Nouvelle Paris III en Master II Didactique des langues.

More Posts


Une réflexion sur « « Le rêve qui nous unit dans la classe de langue » »

  1. Bonjour,

    L’oralité, la prononciation, et la phonétique font partie de mon projet de recherche. J’aimerais recevoir / échanger avec vous à propos de ce sujet. Si vous avez des références bibliographiques, si vous êtes pour / contre l’enseignement de la prosodie dès le début de l’apprentissage, merci de partager vos idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.