N’est-ce pas ?

Vous comprenez n’est-ce pas ?

On est en plein exposé sur les interactions verbales… le non-verbal, le paraverbal…

et il n’arrête pas de ponctuer chacune de ses phrases par un « n’est-ce pas ».

Je ne comprends plus rien.

Je n’entends que les « n’est-ce pas ». Je ne vois que son menton qui pointe légèrement vers moi et son regard qui veut s’enfoncer dans le mien comme pour sonder mon cerveau.

Pourquoi me suis-je mise au premier rang aujourd’hui ? Je ne sais pas.

Pourquoi dit-il toujours « n’est-ce pas » ? Je ne sais pas.

Par habitude sans doute ?

Non, c’est plus qu’une habitude. C’est un tic… un tic de langage.

Mais pourquoi « n’est-ce pas » ?

Pourquoi ne fait-il pas « euh » comme tout le monde ?

Sûrement une interférence du « tags » anglais… Mais il n’est pas anglais.

Il aime « n’est-ce pas ». Il ne peut s’en passer.

C’est peut-être comme dit le prof une forme d’adresse.

Il s’adresse à nous et veut s’assurer qu’on a bien compris, n’est-ce pas ?

Si c’est le cas, elle est bien marquée…

Ou peut-être tout simplement il aime bien ce mot « n’est-ce pas ».

« N’est-ce pas »… « n’est-ce pas »…

C’est doux n’est-ce pas ?

Ca rassure. On a l’impression de ne pas être seul.

Mais ça peut aussi réveiller n’est-ce pas ?

Et quand on se retrouve à la place du prof devant toute une classe, cela donne de la contenance n’est-ce pas ?

Pour l’instant je n’ai rien compris n’est-ce pas… à l’exposé.

Il va falloir que je lise La conversation[1].

Et puis il faudra aussi que je fasse attention…

Je l’emploie de plus en plus ce « n’est-ce pas ».

Ce n’est pas drôle. Les tics ça s’attrape.

C’est bien connu quand quelqu’un bégaye, on se met à bégayer aussi…

 

[1] Kerbrat-Orecchioni C., La conversation, Mémo Seuil, 1996.

 

Marie-Christine Nguyen

Etudiante en Master 2 Recherche Didactique du français langue étrangère/seconde et langues du monde

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.