Εὕρηκα! Εὕρηκα!*

Le grand philosophe,mathématicien, physicien et mécanicien Archimède a une mission; trouver la solution de distinguer de l'or vrai et de l'or faux.  La solution selon la légende vient dans un moment inattendu comme l'indique l'image! Photo prise de google images.

Le grand philosophe,mathématicien, physicien et mécanicien Archimède a une mission; trouver la solution de distinguer  l’or vrai de l’or faux. La solution selon la légende vient dans un moment inattendu comme l’indique l’image! Photo prise de google images.

Novembre.. déjà?! Ouvrir mes quatre carnets. Trouver des titres pour eux.  C’est maintenant ou jamais!

Après des longues réflexions (un euphémisme dans ce cas pour éviter les mots inquiétudes, confusions, ambitions) je peux affirmer comme Archimède “Evrika! Evrika!” qui veut dire dans ce contexte “Je l’ai trouvé! Je l’ai trouvé!” 

Mais pas dans ma baignoire comme Archimède ni tout à fait spontanément. Je lis les écrits de mes camarades sur leurs carnets. Oui je les lis tous. Je lis donc je m’inspire! Anna qui me prévient que l’écriture sera difficile car il faut écrire pleines de choses en même temps et qu’il y a beaucoup des contraintes (“Il faut … il faut… il faut…”), Amal qui crie “Au secours” (déjà ?!). Khouloud qui me préviens de ne pas courir mais simplement de partir à point . Je me dis ‘ce n’est pas trop tard, ce n’est pas trop tard!’

Yigong me dit qu’il faut que je retrace mes réflexions. Tasnim me rappelle que les carnets ne me sont pas totalement étrangers car j’en avais depuis mon enfance. Thomas m’explique qu’il faut que j’écrive ce que j’ai lu hier, ce que j’en pense aujourd’hui et ce que j’en vais faire demain. Et finalement je laisse le langage poétique d’ Alper me guider sur les noms de ses Carnets: Carnet de Liberté, Carnet d’Autonomie, Carnet de Chemin, Carnet de Carrefour. Que c’est beau!

Je vous remercie tous car  grâce à vos écrits je prends confiance en moi et j’écris sur mes propres carnets!

Maintenant il est temps que je lise ce qu’en dit la source de vos écrits et de vos inspirations;  B. Latour, l’auteur de “Changer de société-Refaire de la sociologie”.

Quatre carnets indispensables pour ma recherche donc pour mon mémoire. Quatre carnets, ayant chacun une fonction différente mais un but ultime; une recherche de qualité.

Pour préciser:

1) Carnet de bord: comment, quand et quoi? Toute l’évolution de ma recherche.

2)Carnet de collecte: informations classées chronologiquement et en catégories qui peuvent faire surgir différentes problématiques ou hypothèses.

3) Carnet d’expérimentation: difficile à imaginer les grands écrivains faire des brouillons, effacer, réécrire mais je suppose que le talent ça se cultive! toutes les observations, idées,réflexions constats je les écris ici.

4) Carnet d’évaluation: les consignes, conseilles, toute aide qui vient d’autres personnes contribue à la réussite de ma recherche elle est noté ici.

Maintenant il me reste de “baptiser” mes carnets!

1) “Socrate”: parce que pour connaître la vérité(ou au moins essayer de la connaître?)  il faut chercher et si je cherche j’évolue.

2)”Pythagore”: pour son côté mathématique, qui me permet de faire des “calculs” et d’en déduire ou pas des “résultats”.

3)”Archimède”: car même les plus grands œuvres peuvent arriver quand on ne les attend pas du tout!

4)”Platon”: car il écrit clairement et me conseille pour mon bien et le bien de la ‘République’-mon entourage de chercheur.

Et maintenant que mes quatre grands conseillers-philosophes sont à ma disposition, rien à craindre!

C’est parti, depuis longtemps!

Car plus on écrit plus on découvre!

Bibliographie:

Bruno Latour, Changer de société. Refaire de la sociologie. Paris: La Découverte, 2006, p. 194-197.

Références:

Les écrits que j’ai cités sont ceux de : Anna Vorontsova-Menalo, Amal Khaleefa, Khouloud Sihamdi, Yigong Guo, Tasnim Djafri , Thomas De Oliveira-Lameira, et Alper Aslan.  

* ‘Εὕρηκα’ est un mot qui vient de l’ancien grec et qui veut dire ‘j’ai trouvé.’



Citer ce billet
Olga Kourntidou (2015, 12 novembre). Εὕρηκα! Εὕρηκα!*. art, langage, apprentissage. Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/cy4j

Olga Kourntidou

Titulaire d'une Licence de Russe délivrée par l'Université de Strasbourg, je suis actuellement étudiante en M2 Didactique du FLE/FLS et langues du monde à l'Université de Paris 3- Sorbonne Nouvelle.

More Posts

3 réflexions sur « Εὕρηκα! Εὕρηκα!* »

  1. Un grand merci Olga, j’avais laissé passer votre billet… alors que vous avez réussi à reprendre de nombreux billets écrits par vos camarades : bravo ! et puis j’ai révisé les quatre piliers de la culture grecque…

  2. Je dois aussi remercier Betty car ayant vu que j’étais perdue sur le sujet des carnets, elle m’a conseillé et a insisté sur le fait que les carnets c’est un travail très important pour notre mémoire. Merci Betty!

  3. J’apprécie l’esprit de solidarité qui filtre dans ton article ! C’est important qu’on se serre les coudes et qu’on s’entraide pour finir ensemble cette année qui s’annonce assez difficile.
    Et j’aime beaucoup les intitulés de tes carnets : ils sont très inspirants !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.