De la recherche

L’intitulé de cet article ressemble à un chef d’œuvre d’une grande personnalité. En fait, j’ai emprunté les titres des essais commençant par De (Of en anglais) dans l’Essay de Francis Bacon (1597) et je nomme cet article « De recherche ».

La recherche est vraiment un champ très vaste où l’on aurait des difficultés à y entrer. Pour moi, je me le demande aussi tout le temps, sur sa méthodologie, des stratégies pour mieux recueillir les données, des objectifs, etc. Heureusement, dans le cours qui s’appelle « Méthodologie des mémoires » de Monsieur Martin, il nous amène petit à petit à la recherche. Ce qui est alors le plus important d’après lui, c’est de ne pas cesser d’écrire, donc nous voilà une équation : la recherche = l’écriture. Il est bien évident qu’on ne peut pas écrire n’importe quoi dans la recherche, des stratégies sont nécessaires et très importantes. Comme dit Bruno Latour dans son ouvrage Changer de société. Refaire de la sociologie [1] (2006:194-197), on doit tenir « un journal de tous nos mouvements » [2] (ibid. :194) qui comprend toutes sortes de données pour nous en tant que jeune chercheur. Ainsi, dans ce journal, j’ai créé quatre carnets de recherche avec de différentes fonctions.

Le premier carnet : Agenda de recherche. J’y mettrai tous les événements, y compris les rendez-vous, les évènements auxquels j’ai participé, les traces académiques, etc.

Le deuxième carnet : Archives des données. Ce carnet ressemble beaucoup au système numérique de classification des documents chez notre ordinateur. Il me permet d’archiver toutes les données reçues et de les bien catégoriser.

Le troisième carnet : Boîte de griffonnage. Ici, on peut le prendre comme un brouillon où on peut écrire toutes nos idées qui viennent de l’esprit. On garde toutes les traces d’écriture, « même si elles ne trouveront un usage que des années plus tard. »

Par rapport au quatrième carnet, il est destiné aux feedbacks de mes amis, mon directeur de recherche, des enseignants, ou de moi-même, etc. Je le nomme donc Feedbacks. L’objectif de ce carnet est clair, c’est de recueillir l’évaluation et les critiques des autres. Mais personnellement, je préfère l’intégrer dans les trois premiers carnets au lieu d’en créer un nouveau car les écritures sont souvent accompagnée des remarques qui sont indissociable de l’ensemble de la recherche.

Bien qu’il n’y ait pas de grandes choses dans ces carnets pour l’instant, la recherche a déjà commencé hier et nous les remplirons petit à petit en écrivant, réfléchissant, récrivant…

 

Bibliographie:

[1] Bruno Latour, Changer de société. Refaire de la sociologie, Paris,  La Découverte, « Auxiliaire », 2006, p. 194-197

[2] ibid, p. 194

 


Yi Yin

Étudiant en master 2 Didactique du français langue étrangères/seconde et langues du monde à l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

More Posts

7 réflexions sur « De la recherche »

  1. Ce site nous permet non seulement de nous faire corriger des fautes, mais de nous auto-corriger. Parfois, je ne me rends pas compte des erreurs, avec tous ces commentaires, il me faut faire attention. Je suis sous les yeux de Serge MARTIN.

  2. Très beaux titres de carnets trouvés : bravo ! Oui, il faut faire très attention en français à la valeur des déterminants et prépositions : c’est vraiment un casse-tête pour les non-francophones. Aussi, il vous faut un petit carnet qui vous permettrait de noter souvent ces erreurs et ainsi de surpasser les difficultés car bien souvent ce sont ces petits mots qui font la différence dans l’écriture de la recherche ! Je l’appellerais « carnet de détails en français »; Vous savez qu’il y a d’excellents cours réservés aux étudiants de master et aux thésards à Paris 3 : http://www.univ-paris3.fr/perfectionnement-linguistique-et-academique-pour-les-etudiants-etrangers-en-master-et-en-doctorat-56407.kjsp?STNAV=&RUBNAV=

    1. Vous avez raison! Il m’arrive souvent la question de l’article, parfois on met un article défini après les prépositions mais quelquefois non…Il y a des règles, mais plus de cas particuliers quand même…

      1. Ayez confiance, en écrivant vous allez faire très rapidement des progrès mais tenez compte de mon conseil (voir le lien que j’indique) et vous gagnerez beaucoup de temps et d’assurance.

  3. Si je puis me permettre, ce genre de titre existe en français mais on écrira plutôt « De la recherche ».

    1. D’accord, et quand j’écrivais cet article, je me demandais toujours le problème de l’article défini « la »! Je vais corriger, merci beaucoup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *