Émotion et apprentissage : des processus cérébraux

Aujourd’hui, l’émotion et l’apprentissage sont des activités relativement bien localisées dans le système nerveux central. La recherche moderne montre comment il n’y a pas une seule région du cerveau dédiée à l’émotion, mais plutôt différents aspects du traitement des émotions sont distribués dans différents circuits du cerveau. Il n’est tout simplement pas possible d’identifier les régions du cerveau qui sont exclusivement consacré à l’affect ou à la cognition. Ce fait peut dissiper les réclamations au sujet de leur indépendance et de contribuer à favoriser l’idée de la manière dont l’affect et la cognition interagissent.
Dans le cerveau, les principaux réseaux cérébraux impliqués dans l’apprentissage peuvent être classés dans le réseau de reconnaissance, réseau stratégique et le réseau affectif (Rose & Strangeman, 2007), en plus, selon European journal of education (2008) : Le réseau de reconnaissance reçoit des informations sensorielles en provenance de l’environnement et le transforme en connaissances. Il identifie et catégorise ce que les individus (les apprenants) voient, entendent ou lisent. Le réseau stratégique est recruté pour la planification et la coordination des actions orientées vers un but. Enfin, le réseau affectif est impliqué dans les dimensions émotionnelles de l’apprentissage tel que l’intérêt, la motivation et le stress. Pendant le processus d’apprentissage, tous ces réseaux travaillent ensemble pour guider ce processus.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.