Des sommaires et des titres…

Entre le début du premier semestre, la fin du premier semestre et du second semestre quelle évolution ?

C’est lors d’un exposé oral demandé dans le séminaire dirigé par Madame Muriel Molinié que j’avais ébauché un premier plan, puis chemin faisant, à l’aide des réunions organisées par Monsieur Serge Martin et des entretiens d’encadrement de mémoire, il y a eu encore quelques changements. Puis en dernier lieu, je dirais entre début avril et mi avril, ce plan a encore évolué. Pour mieux recentrer, resserrer. La démarche et le cheminement de recherche est toujours parsemé d’hésitations, de doute. Le risque de dispersion, l’apparence ordonnée mais qui ne l’est pas en fait, qui doit se corriger, se rectifier, se repenser pour mieux cheminer et clarifier la rythme, les articulations, les développements.

C’est la raison pour laquelle je voulais en rendre compte dans ce petit billet :

Un des tous premiers sommaires s’était construit à la suite de deux exposés oraux demandés dans le cadre des évaluations du premier semestre. C’est en combinant à la fois un exposé oral en anthropologie linguisitique avec Madame Cécile Leguy,  un autre en épistémologie de la connaissance didactique avec Madame Muriel Molinié (présentation de notre journal de formation) que j’aboutissais à ce premier sommaire, ce premier plan de mémoire.

Sommaire n°1
Introduction : invitation aux voyages numériques, il était une fois…un racontage…
Des contextes, des trajectoires, des historicités, une démarche qualitative et altéro-réflexive d’une enseignante-chercheuse sur les parcours d’une formatrice et de ses apprenants dans et à travers les univers numériques.
Un voyage, en 80 jours : de plateformes en plateformes
1.1. Les travers dans la traversée sur l’île Moodle
1.2. De l’île Moodle à l’île Schoology
Du terrain professionnel aux questionnements relatifs à la mise en place d’un environnement de classe à la fois distanciel et présentiel. Quelles difficultés ? Quels avantages ? Quelles stratégies d’adaptation face à ces difficultés ?
Des plateformes aux récifs et résistances socioculturelles
En quoi ce choix d’interaction homme-machine dans une dynamique d’apprentissage peut poser problème d’un point de vue socioculturel, selon l’historicité du contact ou du non contact avec les technologies de l’information et de la communication : la langue/cultures informatiques en question…Quels remèdes ? Quelles stratégies mettre en place ? De la fracture numérique à l’enseignement/apprentissage d’une langue, quels autres enjeux au travail ? Et au-delà… Quels autres accompagnements nécessaires ?
Les apprentis navigateurs : enseignants/apprenants
Les galériens du clic !!! Témoignages et expériences, anecdotes de parcours accidentés
2.3 Le potentiel des TIC, oui, mais qu’en est-il des potentialités humaines en matière d’utilisation et usages de ces TIC ?

A la suite d’une première présentation du journal de formation et de recherche, et dans la continuité du programme de son séminaire, nous devions clore le semestre en présentant une synthèse relative à notre vécu du séminaire et de l’écriture du journal de formation. Pour cela j’avais préparé une présentation dynamique avec le logiciel Prezi.

Et là encore le titre du mémoire, les titres du sommaire présentaient quelques nuances :

 Sommaire n°2

Titres sommaire 2

Mi-mars 2015

Puis suite aux différentes réunions organisées par Monsieur Serge Martin, concernant l’encadrement de nos mémoires (exercices d’écriture de titres de mémoire, réflexions et remarques en petit groupe autour de nos plans, de nos titres etc faits de manière collaborative)

Une troisième proposition de sommaire et de nouveaux titres.
Préface
Présentation : Aller-retour d’un passé d’autodidacte vers des présents d’expériences professionnelles qui font recherche aujourd’hui.
Introduction
I. Des activités TIC : du binaire à l’atlas, du code au parcours
II. Accompagnements en TIC : de l’outil au geste (de l’instrument à la relation)
III. Apprentissages en FLE : de l’enseignement à l’accompagnement (de la compétence à l’expérience)

Conclusion

Enfin mi avril fin du second semestre, après un recentrage, resserrage de plus…

sommaire n°4

Préface

INTRODUCTION

Présentation

Un voyage aller-retour : des historicités personnelles et professionnelles à une entrée en recherche

Une autodidacte « déclassée » raconte son parcours scolaire

Histoires et historicité d’un parcours d’enseignante………………………………

L’entrée en recherche d’une stagiaire en formation continue

Un choix d’écriture pour un cheminement de recherche qualitative et altéro-réflexi

I. Invitation aux voyages numériques : du code au parcours, du binaire au montage d’un parcours

1.1 2009, l’immersion et la traversée de l’Île Moodle : les travers d’une enseignante novice en matière d’outil d’apprentissage en ligne

1.2 Du décodage à la construction d’un parcours pédagogique : explorer des fonctionnalités pour faire cours autrement

1.3 Des manuels à l’interface d’une séquence d’apprentissage et ses contenus : quels voyages ? Quel tangage ?

1.4 De la description des positionnements cognitifs de deux enseignants aux déplacements de leurs représentations

II. De l’outil aux gestes pédagogiques, de l’instrument aux activités d’enseignements et d’apprentissages : de la relation pédagogique à la co-construction des savoirs, quelles expériences pour quelles applications, quel constat ?

2.1 De l’Immersion des apprenants dans Moodle : un tutorat de de gestes enseignants pour des gestes apprenants.

2.2 « enseigner, apprendre, évaluer » Des gestes d’apprentissages et des gestes d’enseignements. Comment faire relation pédagogique et pour quel relationnel à la machine ?

2 .3 Des interactions à la co-construction des savoirs, quel constat ?

2.4 Des positionnements cognitifs d’enseignants et d’apprenants aux déplacements de leurs représentations, quels autres accompagnements ? Quelles perspectives d’amélioration ?

CONCLUSION

Des rectifications seront certainement encore à apporter concernant le titre de la seconde partie, car je pense qu’il est trop long.

Ayuna Contoli

Stagiaire en formation continue FCP3 Paris Sorbonne Nouvelle. en congé individuel de formation (C.I.F) hors temps de travail. Inscrite en Master 2 Recherche DFLE En reprise d'études. Je bénéficie de six années d'expériences dans la formation pour adultes. J'ai dispensé des cours de Français Langue Étrangère, d'alphabétisation, de remise à niveau en Français, au sein d'une association. Des cours de bureautique, création de plateformes collaboratives, de sites web, de plateformes E-Learning. (Moodle et Schoology). J'ai donc interrompu mes études depuis 15 ans. Par le biais d'un dossier de Validation d'Acquis Personnels et Professionnels (VAPP), la commission pédagogique de l'université de la Sorbonne a statué favorablement à mon intégration en Master 2 Recherche DFLE.

More Posts

Follow Me:
Facebook


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.