Genre et langage : théories et études de cas

Séminaire du 13/03/2015

 

Le séminaire auquel j’ai assisté vendredi correspond à une initiation à la linguistique du genre de l’Antiquité à nos jours. La théorie du genre est nouvelle, mais s’interroger sur une éventuelle différence de parlers entre sexe date de plusieurs siècles. Ce séminaire s’interroge en effet sur la relation entre le genre et la variation linguistique. Ainsi, dans chaque langue on remarque des variations d’ordre phonétique, lexical, ou encore syntaxique. L’ensemble de ces variations qui se distinguent de la norme peuvent progressivement amener à un changement au sein même de la langue, à une transformation de la norme. Ces variations seraient-elles liées au genre ? Y aurait-il un parler des femmes différent du parler des hommes ? Les deux derniers siècles s’interrogeaient sur la façon dont s’exprimaient les femmes et sur la manière dont on devait s’adresser à une femme, comme si le parler des femmes constituait un écart par rapport à la norme. Les femmes auraient ainsi tendance à utiliser un vocabulaire différent des hommes et auraient une manière de s’exprimer bien distincte de la façon dont les hommes s’expriment. De nombreuses études ont été faites ces cents dernières années sur cette variation linguistique liée au genre dans la culture occidentale. Dans nos cultures occidentales, les variations liées au genre que l’on peut remarquer correspondent plutôt une différence de ton dans certains contextes, ou à l’utilisation de certains adjectifs. Dans d’autres cultures, ces variations sont d’autant plus importantes puisque dans certaines tribus, le lexique utilisé pour désigner un objet diffère en fonction de s’il s’agit d’un homme ou d’une femme qui s’exprime, comme s’il y avait un vocabulaire réservé aux hommes et un vocabulaire réservé aux femmes.
Cette première séance de ce séminaire m’a permis de constater que l’étude de genre était très pertinente dans le domaine linguistique, bien qu’il soit peu étudié. Il y a en effet une réelle relation entre la variation dans une langue et le genre qui apporte à la langue des modifications et des nuances, permettant ainsi une évolution de la langue.

Mathilde Guérin

Étudiante à Paris III

More Posts


4 réflexions sur « Genre et langage : théories et études de cas »

  1. Il s’agit d’un séminaire présenté par Mme. Gabriella Parussa au centre Bièvre. Ce séminaire intervient dans le cadre de l’ED 268 et contient de nombreuses enquête scientifiques élaborées par différents sociologues (Chamberlain, Furfey, Jespersen, etc.)

  2. Ces réflexions sont vraiment passionnantes oui! Dans cette perspective, le lexique de la langue arabe diffère lui en fonction du sexe et du nombre de destinataire au(x)quel(s) un locuteur s’adresse. J’ai en effet appris l’arabe littéral une année, et je me souviens que par exemple il y a des “bonne nuit ” différent selon que l’on s’adresse à un homme ou à des hommes, à une femme ou à des femmes. Mais de nombreuses autres formules de politesse sont également concernées par ce changement.

  3. Merci Mathilde pour ces réflexions tout à fait passionnantes. Peut-être serait-il utile pour ceux qui n’ont pas été au séminaire de savoir qui intervenait, où, dans quel cadre… et d’avoir quelques références scientifiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.