( Séminaire doctoral sur La linguistique cartésienne)
par Noam CHOMSKY  
(Paris, Éditions du Seuil, 1969, p.60 sq)

تنزيل

Structure profonde et structure de surface.

Nous l’avons observé: I’étude de l’aspect créateur que comporte l’utilisation du langage se développe à partir de l’hypothèse selon laquelle les procès linguistiques et mentaux sont virtuellement identiques; le langage fournit leurs moyens premiers tant à la libre expression de la pensée et du sentiment, qu’au fonctionnement de l’imagination créatrice. La plus grande partie des recherches sur la grammaire, tout au long de cette période que nous appelons celle de la << linguistique cartésienne >>, procède de cette même hypothèse. La Grammaire  de Port-Royal, par exemple, commence l’examen de la syntaxe en observant qu’il existe << trois opérations de notre esprit: concevoir, juger, raisonner >> (p. 27) et que la troisième ne concerne pas la grammaire (elle est traitée dans la Logique de Port-Royal, publiee deux ans plus tard, en 1662). De la façon dont les concepts se combinent en jugements, la Grammaire déduit ce qu’elle estime être la forme générale de toutes les grammaires possibles; puis elle entreprend d’élaborer cette structure sousjacente universelle, en considérant << la manière naturelle en laquelle nous exprimons nos pensées >> (p. 30) ~3. La plupart des tentatives ultérieures pour développer un schéma de grammaire universelle adoptent cette même perspective.

Le Hermes  de James Harris, moins marqué par la Grammaire  de Port-Royal que la plupart des oeuvres du xviiie siècle, raisonne aussi à partir de la structure des procès mentaux pour en arriver à maternelle. Par conséquent il ne saurait y avoir de difficultés fondamentales à traduire d’une langue dans une autre. Cette affirmation devait bien sûr être violemment rejetée par les romantiques, qui pensent qu’une langue n’est pas seulement << un miroir de l’esprit >>, mais un élément constitutif des procès mentaux et un reflet de l’individualité culturelle (cf. Herder: << Le plus bel essai que l’on puisse tenter pour rendre compte de l’histoire et de la diversité des marques caractéristiques de l’entendement et du coeur humains, serait de procéder a une comparaison philosophique des langues; car chacune d’elles porte gravée l’empreinte de l’entendement et du caractère du peuple qui la parle >>, Idées pour une philosophie de l’histoire de l’humanité, 1784-1785).


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Mona AL-MAQTARI (18 février 2015). . art, langage, apprentissage. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/cy05


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.