L’enseignement du vocabulaire du français sur objectifs spécifiques (FOS) : dans le domaine de l’hôtellerie française

Le FOS apparaît comme une approche utile et efficace à l’apprentissage du français dans le cadre d’un domaine particulier. Il cible le public d’apprenants donné. A la recherche de nouveaux aide-cuisiniers, le restaurant français-catalan « La Chaumière », situé à Font-Romeu, a embauché trois aide-cuisiniers chinois. Les apprenants ont le niveau A2, certifié à la suite d’une formation en Chine et d’un test passé, le TCF et le vocabulaire propre à ce domaine constitue davantage un problème. En effet, le vocabulaire de la cuisine, riche et varié, nécessite une connaissance approfondie de ce domaine. Celle-ci ne peut être obtenue que par une pratique continue. En outre, ne pouvant que très peu se référer à son propre lexique, l’apprenant doit acquérir un lexique bien spécifique, renvoyant parfois à des réalités qu’il ne connaît pas, mais le vocabulaire joue un rôle primordial pour l’intégration des apprenants sinophones dans ce domaine. Comme le dit Challe (2000 : 79), « La première compétence chez les spécialistes est lexicale ». Kahn (1995 : 146) a également souligné l’importance du vocabulaire en FOS : « La chose paraît logique : maîtriser un domaine, c’est (même si ce n’est pas suffisant) maîtriser les mots qui y circulent ».

Ce mémoire met l’accent sur le fonctionnement du lexique dans le domaine de l’hôtellerie française chez des cuisiniers sinophones. Plusieurs questions vont être abordées dans ce mémoire : Comment et où l’on peut trouver des listes de mots (peut être dans le corpus frantexte) ? Lesquelles sont pertinentes dans notre enseignement ? Comment on les didactise ? Et comment on les utilise dans l’enseignement ?

Mots clés : intégration, hôtellerie française, apprenants sinophones, linguistique,vocabulaire, cuisines.

Bibliographie
Cavalla, Cristelle/Crozier, Elsa (2005). Émotions-Sentiments. Grenoble : Presses Universitaires de Grenoble.
Cavalla, Cristelle/Labre, Virginie (2009). « L’enseignement en FLE de la phraséologie du lexique des affects », in : Agnès Tutin/Iva Novakova (eds.) : Le lexique des émotions et sa combinatoire lexicale et syntaxique.
Cavalla, Cristelle/Loiseau, Mathieu (à paraître). «Scientext comme corpus pour l’enseignement », in : Agnès Tutin/Francis Grossmann (eds.): Autour de Scientext. Grenoble.
Cavalla, C., Loiseau, M., Lascombe, V., & Socha, J. (2014). Corpus, base de données, cartes mentales pour l’enseignement. In P. Blumenthal, I. Novakova & D. Siepmann (Eds.), Les émotions dans le discours. Emotions in discourse. Francfort: Peter Lang.
Jean-Marc Mangiante, Chantal Parpette, Le Français sur objectif spécifique : de l’analyse des besoins à l’élaboration d’un cours, Hachette, Paris, 2004
Jean-Pierre Cuq, Isabelle Gruca, Cours de didactique du français langue étrangère, Presses Universitaires de Grenoble, 2005
Jean-Pierre Cuq, Isabelle Gruca, Cours de didactique du français langue étrangère, Presses Universitaires de Grenoble, 2005
Richer, Jean-Jacques ; Bourguignon,Claire ; Griggs, Peter ; Martin Peris, Ernesto ; Collectif d’auteurs Editions Maison des Langues – 2010



Citer ce billet
Tong (2015, 16 janvier). L’enseignement du vocabulaire du français sur objectifs spécifiques (FOS) : dans le domaine de l’hôtellerie française. art, langage, apprentissage. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/cxz9

Tong

Tong YANG Paris 3

More Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.