Souvenir d’une lecture :)

Le roman, Madame Bovary, relate l’histoire d’une jeune fille, nommée Emma Rouault, qui se marie à un modeste médecin de compagne, Charles Bovary. Ce dernier, sorti d’un mariage presque forcé avec une femme plus âgée et de tourments financiers particulièrement difficiles, voit en Emma, son épouse, le changement radical et heureux de sa vie. Sauf qu’ Emma reste de plus en plus déçue par cette union sacrée. La réalité est loin de correspondre à ce qu’elle a lu dans ces romans chevaleresques. La mariage ne lui permet pas d’exulter, d’être exalter, de trouver réponses a tous les maux de l’ennui et de la monotonie.

Mais il reste à Emma le souvenir de la lecture. Le souvenir d’un bal fastueux qui lui sert de refuge, et la lecture de romanciers qui célèbrent le romantisme et le désir de vies qui échappes aux platitudes. Cependant, tout cela ne fait qu’accentuer ses fantasmes et nécessairement sa frustration et son chagrin, qui la rendent malade. Une fois Emma enceinte, Charles prend l’initiative de  quitter le village, dans l’espoir d’améliorer la santé de plus en plus fragile de son épouse.

A Yonville-L’Abbaye, Emma s’ouvre davantage aux gens, notamment à Léon Dupuis, avec qui elle tisse des liens d’amour platonique. Mais sa déception n’en sera que plus grande après. Elle est d’abord déçue par la naissance de sa fille Berthe, car elle aurait aimé avoir un fils. Ensuite, c’est le départ de Léon pour paris, voyant qu’il ne pourrait jamais être avec Emma, qui la rend encore plus triste.

A cette tristesse Emma y répond avec la passion indiscrète qu’elle va avoir avec Rodolphe, un riche voisin, attiré par sa beauté. Passion, cependant, qui n’éveille aucun soupçon chez son mari Charles. Trop amoureux, trop naîf, il est sourd a tout les racontars de la ville. Ainsi, Emma se jettera avec encore plus de passion dans sa liaison avec Rodolphe. Mais, assez rapidement, ce dernier, s’ennuie des exigences d’adolescente amoureuses d’Emma. Refusant de d’enfuir avec elle,il la quitte. Emma est désespérée et pense même au suicide.

Devant cette tristesse, un soir, Charles, décide d’emmener Emma à l’Opéra dans la ville de Rouen. Ils y rencontrent Léon. Par la force des choses, Emma et Léon, vont entretenir, cette fois-ci une véritable relation amoureuse. Emma voyage toute les semaines pour rejoindre son amant, et accumule, en passant, les dettes. Cette endettement s’ajoutant à l’ennui qui s’installe de plus en plus chez les deux amoureux, vont finir par créer une situation insurmontable pour Emma. En effet, lorsqu’on décide de saisir ses biens, Emma s’affole, et tente de par tous les moyens de ne pas ébruiter ces affaires, surtout vis-à- vis de son mari, elle va même pour avoir de l’argent proposer de se prostituer à Rodolphe. Celui-ci refuse, elle ne trouve finalement que l’issue du suicide, et avale de l’arsenic devant son mari impuissant.

Pendant, un certains temps, Charles idéalise la mémoire de son épouse, avant de découvrir les lettres de Rodolphe et Léon . Confronté a la vérité, harcelé par les créanciers, ruiné et désemparé, il meurt de chagrin, seul dans son jardin.madame-bovary


3 réflexions sur « Souvenir d’une lecture :) »

  1. Effectivement, en lisant ce lien je comprends mieux ,ainsi je dois enlever au titre le mot « Atlas »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.