Réflexion sur l’analyse et l’interprétation d’erreurs écrites prototypiques en fle par des apprenants chinois (Atlas)

Dans la thèse de Xiaohua YING, Approche cognitive en didactique des langues, elle s’interroge, sur une analyse systématique sur les erreurs écrites, en français langue étrangère, commises par les apprenants chinois. La particularité de cette thèse est qui adopte une perspective cognitive pour chercher la cause des erreurs des apprenants. « Le transfert négatif de la langue maternelle et d’autres acquises étaient considéré comme la seule cause de l’erreur ». (p.9) Elle essaie de proposer une micro-remédiation et une macro-remédiation pour but de concevoir une méthodologie de l’enseignement du fle, auprès d’un public chinois, plus efficace.

Veuillez trouver ci-dessous un atlas d’une présentation simple de la thèse de Xiaohua YING.

ZHENG Qiuxia

Etudiante en Master 2 Didactique des langues, parcours recherche, à l'université Sorbonne Nouvelle - Paris III

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.