Prise en compte des différenciations sociolangagières des élèves (atlas)

 

Article: Lambert Patricia, « Identifier la pluralité des ressources des élèves en contexte monolingue et normatif. Une enquête ethnographique auprès de lycéennes », dans Dreyfus, Martine et Prieur, Jean-Marie (éds.), Hétérogénéité et variation. Perspectives sociolinguistique, didactiques, anthropologiques, Houdiard éditeur, 2011.

 

Fondé sur l’observation des pratiques langagières d’une classe au lycée Gajart (des descendants de migrants), l’article de Lamber Patricia a approfondi une analyse des processus de différenciations sociolangagières féminines et de construction d’altérités radicales au sein d’une classe qui sont hiérarchisées par les modes de relations fondés sur des représentations des catégoristions sociales, linguistiques, scolaires et ethniques, incitant à penser que des conditions pédagogiques et didactiques pourraient être à même de favoriser l’amélioration du niveau de performances langagières de certains élèves dans des domaines variés.

A partir de l’article, j’ai tiré cinq passages qui me semblent convenables pour constituer un atlas.

P. 150 : « En invitant sociolinguistes et didactiques à réinterroger les notions d’hétérogénéité et de variation linguistique, le thème de cet ouvrage repose la question de l’identification et de la prise en compte, sur le terrain scolaire, de la pluralité et de la variabilité des répertoires et des usages. »

P. 152 : « la dé-stigmatisation d’élèves porteurs de compétences dans des langues et des syles de parole peu valorisés apparaissait comme une condition nécessaire à un meilleur déroulement des apprentissages scolaires. »

P. 155 : « sur le plan langagier, les différenciations entre ces deux groupes se manifestent dans la manière dont les sujets se représentent les langues, les normes et leur apprentissage, ainsi que dans des styles sociaux communicatifs (Kallmeyer, 2004) qui leur sont respectivement attribués.

P. 156 : « la mention des différences ethniques sert également à manifester des différences sociales et des postures divergentes vis-à-vis de l’institution et du travail scolaires. Un ensemble de déterminants externes, de logiques affinitaires ou électives et d’assignations identitaires fondent la formation et la cohésion des groupes, ainsi que les relations entre leurs membres. »

P. 157 : « Les routines de déplacements, d’activités sociales et d’interactions quotidiennes étant liées dans des logiques de correspondance, il est permis de supposer que leur rupture et l’entrée dans de nouvelles conduites peuvent s’avérer coûteuse pour les sujets. »


3 réflexions sur « Prise en compte des différenciations sociolangagières des élèves (atlas) »

  1. Je trouve ton sujet très intéressant, ainsi que l’ouvrage que tu as choisi d’ailleurs. Ces questions de pluralité et de variation m’intéressent particulièrement, il devient selon moi de plus en plus essentiel de les mettre en valeur.
    Je te conseille les articles très intéressants de Jean-Michel Eloy qui a beaucoup travaillé sur les questions de variation et sa nécessaire prise en compte durant les cours de langue.
    Mais également un article de Jacqueline Billiez et Cyril Trimaille de 2001 qui livre des pistes pédagogiques pour valoriser la variabilité avec des jeunes élèves.

    1. Merci pour les articles conseillés qui traitent des questions de pluralité qui m’intéressent beaucoup.

  2. Merci de soulever sur ARLAP la problématique bien connue des pays monolingues de prendre très peu en compte le pluralisme et plurilinguisme des individus en milieu scolaire. Nous savons en formation FLE à quel point la langue maternelle autre que la langue officielle d’un pays peut aider les apprenants à construire une réflexivité métalinguistique mais aussi que les origines de chacun lorsqu’elles ne sont pas reniées aident à mobiliser un plus grand bagage culturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.