Une chanson, deux interprétations, deux pédagogies

Une chanson, deux pédagogies

Il y a quelques années, un jour, j’ai entendu au hasard pour la première fois cette chanson « 散(sàn)了(le)吧(ba)» (traduit en français : On Se Sépare) à la radio. Je suis tombé amoureux d’elle à la folie, alors qu’à l’époque je ne savais pas qu’elle avait une version en français.

Cette chanson m’a accompagné pour traverser des millions de kilomètres sur la terre pendant tant d’années mais elle n’a jamais été effacée de mon MP3. Jusqu’à maintenant, tout ce qui s’est passé dans ma vie est comme une coïncidence : je vis en France, je parle le français, j’écoute toujours de la musique et j’ai découvert cette chanson en version française presque de la même façon – un jour, au hasard, dans la radio. Une scène de ma vie s’est drôlement répétée comme si c’était un destin.

Là, je suis devenu un jeune chercheur en didactique des langues qui veut réaliser un projet de recherche en lien avec la langue, la didactique et la chanson, je n’ai donc aucune raison de ne pas reparler de cette chanson fameuse « Comme Toi » qui pèse tellement sur ma vie.

Une chanson, deux interprétations en deux langues si différentes avec deux types d’émotions nuancées provenant des deux cultures ethniques reflètent enfin deux mondes différenciés. A part la langue elle-même, qu’est-ce qu’on peut enseigner encore au travers de la chanson ? La beauté de la vie ? Les émotions humaines ? Le rapport entre les hommes ? La joie ? La tristesse ? Ou simplement la façon d’être soi ? Deux pédagogies pour deux publics apprenants, tout est possible !

——————————————————————————————————————————————

Version en chinois

https://www.youtube.com/watch?v=bLJw-xXcqCE

Version en français

https://www.youtube.com/watch?v=ySZBnMukO8g


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.