Un laboratoire pour un mémoire ?

A: Bonjour Monsieur,

P : Bonjour,

A : Je voudrais vous parler du sujet de mon mémoire. Le choix du sujet me semble difficile parce que j’ai quelques idées, mais,….

P : Expliquez une des idées.

A : Je suis vraiment intéressée par la neuro-éducation, mais, vous savez, pour faire une recherche dans ce domaine, j’ai besoin d’un laboratoire et de beaucoup d’informations.

P : Ah, oui. Précisez votre sujet.

A : Par exemple, en ce qui concerne la mémoire à court terme et les parties du cerveau qui sont responsable de cette mémoire, je veux comprendre comment (à travers quel méthode) on peut susciter ces parties pour améliorer le stockage des informations chez les apprenants d’un cours de langue. Par exemple : d’après les scientifiques, les émotions positives peuvent augmenter la mémoire à court terme.

P : Alors, le problème, c’est que ce sujet est très vaste. Pour réaliser une recherche comme ça, vous devez travailler dans une équipe avec les spécialistes du cerveau et les autres didacticiens. En plus, vous devez lire beaucoup de livres.

A : Je comprends ce que vous dites. En fait, je n’ai pas accès aux spécialistes du cerveau et je dois écrire mon mémoire toute seule. De toute façon, je suis vraiment intéressée pas ce sujet.

P : Oui, je vois. En plus, nous n’avons pas de neuro-imagerie dans notre département pour étudier le fonctionnement du cerveau et,…

A : Oui, je sais. Alors, … en tout cas, je ne peux pas travailler sur la neuro-éducation !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.