Enseignement des langues régionales en contexte FLE

Mathilde Guérin

Université Paris III (France)

 Enseignement des langues régionales en contexte FLE : comment aborder les langues régionales et les dialectes de France dans l’enseignement du français ?

Cette communication vise à s’interroger sur la pertinence de l’enseignement des  langues régionales dans un contexte FLE. Le français enseigné à tout public d’apprenant du FLE correspond à un français standard et normé, celui parlé en région parisienne qui  ne prend pas en compte les diversités linguistiques du français. Le français est composé de nombreuses langues régionales et de multiples dialectes constituants la richesse de la langue française. Nous devons nous interroger sur la nécessité d’aborder les langues régionales et les différents dialectes de France dans un enseignement du FLE qui permettrait aux apprenants de découvrir l’Histoire et la culture française. Ces diversités du français composent la langue française et sont essentiels pour comprendre l’évolution et le développement de celle-ci à travers des problématiques linguistiques et politiques, mais aussi sociales qui sont liées à l’historique de ces dialectes locaux. La langue française réunit l’ensemble des langues et des dialectes parlés sur le sol français depuis des siècles. Doit-on alors forcément enseigner un français standard ou ne peut-on pas enseigner un français dans sa diversité ?

Pour répondre à cette interrogation, nous pourrons nous demander si les langues régionales et les dialectes de France ont leur place dans l’enseignement du FLE, et si tel est le cas, de quelle manière pouvons-nous les aborder et qu’est-ce que leur enseignement pourrait apporter aux apprenants du français.

 

Bibliographie

Coyos J-B., Costaouec D., Clairis C. (2000), Langues et cultures régionales de France : état des lieux, enseignement, politique, Harmattan

Sauzet P., Pic F. (2009), Politique linguistique et enseignement des langues de France, Harmattan

Yaguello M., Tranel B., Prujost J., Marchello-Nizia C., Genouvrier E., Gadet F., Colin J-P., Blanche-Benveniste C. (2003), Le grand livre de la langue française, Seuil

Mathilde Guérin

Étudiante à Paris III

More Posts


6 réflexions sur « Enseignement des langues régionales en contexte FLE »

  1. Dans le cadre de la recherche pour mon mémoire, j’ai trouvé un numéro de la revue Tréma (no 31, 2009) qui a pour titre « L’enseignement des langues régionales en France aujourd’hui : état des lieux et perspectives » et je me suis dit qu’il pourrait possiblement t’intéresser. Il est question de l’état actuel de l’enseignement des langues régionales en France et aborde le paradoxe entre l’apparente unicité monolingue et la présence de plusieurs langues régionales. Ce numéro contient douze articles, tous disponibles en format PDF, dont l’article suivant :

    Carmen Alen-Garabato et Micheline Cellier, « L’enseignement des langues régionales en France aujourd’hui : état des lieux et perspectives », Tréma [En ligne], 31 | 2009, mis en ligne le 20 septembre 2010, URL : http://trema.revues.org/903

  2. En ce qui concerne les langues régionales, je voudrais donner l’exemple de l’Iran. En Iran, il existe différentes langues et de nombreux dialectes. Mais en tout cas, dans toutes les villes, les gens peuvent parler et comprendre le Persan standard. Alors, d’après moi, si un étranger veut apprendre la langue persan, même s’il va vivre dans une des villes régionales, il n’est pas obligé d’apprendre le dialecte de cette ville (parce qu’il sera très difficile) mais il peut apprendre le persan standard et il communiquera facilement avec les gens. De plus, petit à petit, dans les situations de communication, il pourra adapter sa parole au dialecte de la ville.

  3. Vraiment passionnant ce qui se discute à partir de ce projet de mémoire:
    1. défaire les homogénéités linguistiques (naturalisées, instrumentalisées) pour que la pluralité des pratiques et expériences linguistiques (et culturelles) soit à l’oeuvre dès les premiers apprentissages : voilà ce sur quoi nous travaillons tous dans notre département;
    2. inventer des manières didactiques qui permettraient qu’une telle pluralité soit toujours à l’oeuvre jusque dans les situations les plus complexes voire les plus dangereuses (violences et silences)…
    Voilà les deux pans indissociables de nos recherches, de nos enquêtes, de nos expériences risquées, forcément risquées!

  4. Je tiens juste a préciser a mon tour que c’est pareil pour toutes les langues, moi qui vient d’Alger et natif kabyle, on ne parle pas le même kabyle en Kabylie; l’Arabe algérois à Alger n’est pas pareil que l’arabe du Sahara ou de la banlieue. Cependant, le faite d’essayer d’introduire l’enseignement des langues régionales en classe de FLE ou autre me semble un peu difficile ou dois-je dire: y a t’il une pédagogie possible qui gérerai autant de langues régionales en classe??

  5. Sujet très intéressant et qui me touche particulièrement.
    Je me demande, comme toi, s’il faut aborder le sujet des langues régionales de façon explicite, comme “à part” de l’enseignement du français standard.
    Déjà, y-a-til un français standard? J’ai l’impression qu’entre le français qui se parle dans le cinquième arrondissement de Paris et une ville de banlieue comme Sarcelles, on ne parle pas le même français, et même si les textes étudiés sont les mêmes et que les professeurs parlent en apparence de la même façon, c’est sûr que dans les salles de classe, il y a un français qui se parle et se vit différemment. J’avoue que c’est un autre problème, mais si on ne pense pas le français comme un ensemble homogène et fermé, et qu’on le présente comme cela, peut-être que c’est une porte d’entrée pour introduire l’enseignement des langues régionales en classe de FLE, qui par ailleurs, pour beaucoup, me semble totalement absent des classes de français à l’étranger. Moi qui vient d’Espagne, j’ai compris que les jeunes qui apprennent le français au lycée en LV2 ignorent totalement qu’on puisse parler autre chose en France que le français…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.