La syntaxe des propositions complétives – étude contrastive des différences syntaxiques entre le français et le chinois

Le français et le chinois sont deux langues appartenant aux deux familles toutes différentes parmi lesquelles la complétive constitue une unité syntaxique commune, et des caractères communs partagés par ces deux langue offrent une certaine comparabilité.

Cependant, la complétive en chinois et en français diffère largement au niveau syntaxique qui exerce parfois une influence négative sur l’apprenant sinophone qui ne se sent pas à l’aise au cours de l’apprentissage de la complétive du français. La différence générale est que la complétive du chinois, contrairement à celle du français qui est souvent caractérisée par le marqueur que entre la proposition et le subordonné, ne possède aucun marqueur de subordination.

C’est à partir de ce point que je projette de rédiger un mémoire qui vise notamment à analyser la différence des structures syntaxiques de la complétive entre le français et le chinois. En faisant respectivement une description de la complétive, j’essayerai aussi de faire apparaître les points communs de cette struture dans ces deux langues.

 

Bibliographie

RUWET, N. (1972), Théorie syntaxique et syntaxe du français, Paris.

TSAO, F. (1990), Sentence and Clause Structure in Chinese: A Functional Perspective, Taipei, Student Book Co.

PARIS, M.C. (1983), « Marqueurs et corrélateurs hypothétiques en mandarin », Verbum, VI. 3, pp. 327-342.

TANG, J. (1990), Chinese Phrase Structure and the extended X’ Theory, Cornell University, Thèse de Ph. D.

 


Une réflexion sur « La syntaxe des propositions complétives – étude contrastive des différences syntaxiques entre le français et le chinois »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.