Les difficultés orales chez les apprenants yéménites

La problématique de l’étude traite les difficultés de l’expression orale chez la grande majorité d’étudiants yéménites arabophones

Les apprenants du Français, pendant leur parcours d’apprentissage et même après la fin d’études, affrontent beaucoup de difficultés à s’exprimer en français, à construire des phrases correctes, à connaitre le mot pertinent au bon contexte, à prononcer de nombreux sons et à comprendre une parole en français.

La recherche est faite sur deux catégories des étudiants appartenant au département de Français à l’Université de Sanaa et des enseignants du même département. Ce travail est destiné aux étudiants de troisième et de quatrième année universitaire.

Les Questions principales traitées dans la recherche:

1) Quelles sont les raisons des difficultés au niveau de l’oral?

2) Comment peut-on remédier à ces types de difficultés?

Notre enquête (travail sur le terrain) effectuée auprès des étudiants et des enseignants se constitue de deux parties principales :

1- Deux questionnaires visées aux étudiants et aux enseignants portant une seule question du genre ouverte, son contenu est sur les difficultés et les remédiations de la faiblesse orale chez les apprenants.

2- Test oral destiné aux étudiants, de deux années. La première partie c’est la production orale (le test phonétique), durant lequel un petit texte de plusieurs lignes est présenté à l’étudiant pour lire à voix haute afin de découvrir et mettre en évidence sa faiblesse de phonétique à la prononciation.

Quant à la deuxième partie, la partie (conversation), durant laquelle quatre questions directes sont posées de la part du chercheur à l’étudiant, et celui-ci pour relever le plus des erreurs et les analyser. Ce test de l’oral a été enregistré de la part du chercheur par un dictaphone et l’ensemble de vingt enregistrements a été copié en CD et joint à cette recherche.

L’enquête est effectuée sur une vingtaine des étudiants, 10 étudiants de chaque année, et une dizaine des enseignants.

Notre enquête effectuée,  reposant sur l’analyse des fautes et les questionnaires auprès des étudiants et des enseignants, n aidera à révéler les origines des difficultés de l’oral, et à prévoir les solutions nécessaires afin d’acquérir aux apprenants une compétence de communication.

Bibliographie :

ASTOFLI Jean Pierre (1999) : chercheur et enseignants

BROUSSEAU G (1992) : Définition de l’erreur

LAMY André (1981) : la pédagogie de la faute et l’enseignement de.

PORCHER L. (1995) : le français langue étrangère, émergence et enseignement d’une discipline.

PERRENOUD Philippe (1999) : Dix nouvelles compétences pour enseigner.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.