Jean-Loup Trassard, un écrivain-photographe dans la veine de Walter Benjamin

Il faut voir ces quatre courts-métrages qui s’intéressent aux mises en scènes photographiques de Jean-Loup Trassard [1,2,3 & 4], vidéos de Pierre Guicheney  (2009-2010) :

1. Le voyageur à l’échelle.

2. Les derniers paysans.

3. Juste absente.

4. Les petits cailloux.

C’est à cette adresse (il faut aller en bas de page et c’est vraiment époustouflant: cela donne même des idées d’activités pour la classe…):

http://www.jeanlouptrassard.com/jlt/annee/exposition.html

Il serait intéressant d’observer dans ces films les rapports entre mémoire, jeux de l’enfance et expérience artistique. J’indique pour nourrir une telle réflexion les adresses d’un autre film et d’une conférence assez longue avec des extraits de ses ouvrages autour du motif de la terre. Il faut également lire en priorité L’Espace antérieur (Gallimard, 1993).

Jean-Loup Trassard filmé par Pierre Guicheney

Jean-Loup Trassard, conférence autour de la terre

 


Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française DILTEC (EA 2288) et THALIM (UMR 7172), Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 Responsable du Master 2 DFLE spécialité 1 recherche Ecrivain sous le nom de Serge Ritman

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedInGoogle Plus


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.