La chanson, un outil d’enseignement à privilégier en FLE ?

WEI Xudong – Université Sorbonne-Nouvelle – Paris III

Chaque culture sur notre planète a ses propres cristallisations des savoirs. Ces fruits intellectuels, sous forme écrite ou orale, qui représentent un ensemble des êtres humains au sein d’une même communauté culturelle, s’enrichissent et évoluent le long de l’histoire d’un pays. Parmi ces trésors civilisationnels et humains, la chanson en fait partie. À part ses aspects affectif et émotionnel, elle possède également des valeurs culturelle, sociologique et anthropologique. Dans des régions du sud de la Chine où habitent des minorités ethniques, les langues parlées (les dialectes précisément) autre que le mandarin existent en effet très rarement sous forme écrite. La transmission de la culture et de la langue ne se réalise qu’à l’oral par chanson entre les générations. Ce phénomème qui a duré quelques centaines d’années interroge la didactique des langues. Si on peut maîtriser (au sens simple être capable de parler) une langue sans la comprendre, est-ce que ces préacquis phonologiques pourront favoriser plus tard l’apprentissage formel de cette langue à l’école ? Dans le domaine d’enseignement du FLE, est-ce que la mise en pratique de la méthode d’enseignement par chanson doit y avoir une place, alors que très peu de méthodologies en FLE s’intéressent à cette application ? C’est dans cette optique que je voudrais rédiger un mémoire qui sera consacré notamment à analyser la possibilité de la mise en pratique de cette approche innovante, à également prouver ses valeurs pédagogiques dans la classe du FLE adolescente, et enfin à apporter des propositions méthodologiques qui servent à favoriser l’apprentissage de la langue de Molière.

Bibliographie

Briet Geneviève (2013), La chanson en classe de FLE, « Revue de didactique du FLE », Bruxelles, EME

Calvet, Louis-Jean (1980), La chanson dans la classe de français langue étrangère, Paris : CLE International

Dumont Pierre (1998), Le français par la chanson, Paris, L’Harmattan

Dumont Pierre et Demougin Françoise (1999), Cinéma et chanson pour enseigner le français autrement, Paris, Delagrave

Gordienko Nadine (2008), Formation des professeurs en France et en Russie, Lille, Atelier national de reproduction des thèses

Gourvennec Ludovic (2011), Pour une théorisation des utilisations delachanson en  classede langue,

Richer Jean-Jacques (2014), Les genres de discours : un concept émergent en didactique du F.L.E, Colloque de l’institut de Touraine

Schaeffer Jean-Marie (1989), Qu’est-ce qu’un genre littéraire, Paris, Seuil.

Schön, Daniele, Maud Boyer, Sylvain Moreno, Mireille Besson, Isabelle Peretz & Régine Kolinsky (2008), Songs as an aid for language acquisition, Cognition, vol. 106, no 2, pp. 975-983



Citer ce billet
WEI Xudong (2014, 26 octobre). La chanson, un outil d’enseignement à privilégier en FLE ? art, langage, apprentissage. Consulté le 27 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/cxuz

Une réflexion sur « La chanson, un outil d’enseignement à privilégier en FLE ? »

  1. Bonjour Wei Xudong,
    Je trouve que ton sujet de mémoire est très intéressant dans la mesure où la chanson interpelle la notion de l’écoute, du rythme et du sens ainsi que le volet socio-culturel de la langue cible. Je trouve que l’exploitation de cet outil en classe de Fle serait très fructueux tout en sortant du cadre monotone des programmes des manuels et adoptant d’autres méthodes pédagogiques à la fois instructives et divertissantes. Pour la même fin, j’ai choisi de travailler sur l’exploitation du théâtre en classe du Fle. Très bon courage !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.