La genèse de la lecture de Baudelaire par Benjamin

Giorgio Agamben vient de publier (pour l’instant seulement en italien), un “livre fantôme”, reconstitution du livre sur Baudelaire sur lequel travaillait Benjamin avant sa mort. Agamben, à partir de documents inédits, déposés à la BNF, nous livre ainsi la genèse  du travail de Benjamin sur le poète qui haïssait si fort le matérialisme de son époque. Ce travail éclaire d’un nouveau jour les écrits sur Baudelaire de Benjamin dans les Ecrits français  (Notes sur les Tableaux parisiens de Baudelaire”, “A propos de quelques motifs baudelairiens”, p. 303-318 et “Baudelaire et les rues de Paris” dans “Paris, capitale du XXe siècle, p. 389-393, édition Folio ).

Walter Benjamin, Charles Baudelaire. Un poeta lirico nell’età del capitalismo avanzato

http://www.neripozza.it/collane_dett.php?id_coll=6&id_lib=718

La présentation du travail d’Agamben est à lire sur le site Fabula.org : http://www.fabula.org/

 

 


Une réflexion sur « La genèse de la lecture de Baudelaire par Benjamin »

  1. Merci Magali.
    On peut déjà lire en français (traduction de Jean Lacoste d’après l’édition allemande établie par Rolf Tiedemann – certes incomplète si l’on en croit Agamben), mais c’est déjà passionnant: Charles Baudelaire Un poète lyrique à l’apogée du capitalisme, Petite bibliothèque Payot, 1979 – je crois que cela a été réédité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.