Créatures fantastiques et bestiaire médiéval

http://nosmarmots.com/tag/dessins/

 

A partir de mon projet de TER autour du bestiaire entre arts et littérature, j’ai construit une séquence ayant pour objectif la réalisation d’un bestiaire médiéval dans une classe de CE1, à travers trois séances. Cette séquence a permis de construire à la fois un lien étroit entre arts et littérature, une représentation précise des bestiaires du Moyen-Age chez les enfants, à la fois s’appuyant sur la réalité et une représentation symbolique et imaginaire des animaux, et leur a permis de se familiariser avec la notion de créature hybride fantastique, tout en développant des compétences littéraires (écriture, grammaire, syntaxe, orthographe) et artistiques (emploi de différentes techniques de dessin dans le but de réaliser une enluminure, stimulation de l’imagination pour la création des monstres).

  • Première séance :

Réalisation de monstres à partir de l’atelier interactif proposé par l’exposition « Bestiaire » du site de la Bibliothèque nationale de France (http://expositions.bnf.fr/bestiaire/pedago/monstres/index.htm)

Matériel : 13 postes, un par élève en demi groupe.

Objectifs : Stimulation de l’imagination, travail en autonomie, manipulation de l’ordinateur.

Etapes : A partir du site de la BNF, chacun doit créer un monstre le plus original possible sur le logiciel en ligne. L’intervenante crée un monstre elle même, à titre d’exemple. La page est déjà ouverte sur chaque ordinateur ; les élèves créent leur monstre en autonomie. Quand ils ont fini, l’intervenante sauvegarde le travail puis les élèves ferment la fenêtre.

  • Seconde séance :

Matériel : vidéoprojecteur, documents préparés sur le dragon, le basilic et le poiseau (animal fantastique constitué à partir du site).

Objectif : Construire une grille d’écriture et trouver un nom à leur créature.

Compétences : s’exprimer à l’oral avec le vocabulaire approprié et identifier différentes catégories qui permettent la description d’une créature (apparence, habitat, nourriture, Amis/ennemis, pouvoir, point faible).

Déroulement : Projection de la fiche sur le basilic et présentation: lecture, explication des mots compliqués. Après cette présentation, demander aux élèves ce qu’on a dit sur la créature et noter au tableau à quelles rubriques ces informations appartiennent.

Même démarche avec la feuille sur le dragon.

Projection de l’image du Poiseau sans le texte. Demander aux élèves pourquoi il s’appelle comme ça ? Si ils ne trouvent pas, on peut leur demander de quels animaux le Poiseau semble constitué. Suite à cela, demander aux élèves d’imaginer quelles pourraient être les caractéristiques de la créature dans chacune des rubriques.

Leur distribuer leurs créatures et leur faire trouver un nom.

  • Troisième séance :

Matériel : vidéoprojecteur, fiche d’aide (format numérique et format papier (x24)), texte à trou (format papier), fiche d’aide sur les monstres (2 ou 3), Texte de description du Poiseau au format numérique et le Dragochèvre au format numérique.

Objectifs : leur permettre de remobiliser les connaissances acquises lors de la semaine précédente pour les préparer à faire eux-mêmes une description étoffée de leur créature.

Compétences : emploi d’un vocabulaire riche, prise de parole de plus en plus longue et organisée et stimulation de l’imagination.

Déroulement : projection du Dragochèvre. Faire inventer un nom aux élèves et leur faire inventer une description également. Projeter et présenter la fiche d’aide : explication et définition du vocabulaire. Projeter la fiche d’aide sur les monstres lorsqu’on arrive aux mots « centaures » et « griffons ».

Donner les consignes des deux ateliers :

Atelier 1 : « Réalise une description écrite de ta créature ».

Atelier 2 : rappel de ce qu’est une enluminure : une image qui accompagne un texte pour le rendre plus agréable à regarder. Consigne : « Partez de votre créature pour créer une enluminure qui ira avec la description que vous en aurez faite, mais seulement avec des traits noirs. L’enluminure représentera votre animal, avec un décor derrière ».

Objectif : constitution d’un recueil (Bestiaire) avec le monstre sur la première page et la description et l’enluminure sur la deuxième.

  • Atelier 1 :

Matériel : feuille/cahier, crayons, feuille du monstre et feuille d’aide à la description d’une créature fantastique.

Compétences : écrire seul des mots déjà connus, rédiger de manière autonome un texte court, organiser des idées, choisir du vocabulaire, prêter attention à l’orthographe, acquérir des mots nouveaux, s’exprimer de façon précise et respecter la forme de la phrase.

Dispositif d’aide pour les élèves en difficulté : le modèle de la description du Poiseau vidéoprojeté, le texte à trou (qui reprend la forme du texte descriptif du Poiseau qui sera vidéoprojeté) et la dictée à l’adulte.

Déroulement : distribuer les feuilles d’aide. Faire reformuler les consignes, puis temps de travail en autonomie avec aide. Écrire au stylo en sautant une ligne.

  • Atelier 2 :

Matériel : feuille demi A4, plumes, stylo, crayons noirs.

Compétences : réalisation d’images fixes avec la technique du dessin, trouver un effet plastique qui fasse ressortir l’animal du décor et produire un dessin détaillé avec des traits fins.

Déroulement : Distribution des feuilles au format A4 et du matériel. Travail en autonomie avec aide.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.