Le théâtre à l’école primaire, un “plus” pour les élèves ?

Fanny SIMON


La Reine des Neiges, comédie de Caen

photographie issue du spectacle La Reine des Neiges, à la comédie de Caen, d après Andersen  et mise en scène par Joan Mompart

Je souhaite travailler sur le spectacle vivant à l’école primaire. Le spectacle vivant est un spectacle où les artistes font une représentation en direct devant un public, par exemple les pièces de théâtre, les opéras, les ballets, les spectacles de rues, et bien d’autres encore.

Plus précisément je tiens à mettre en avant l’importance du théâtre : à la fois les enjeux éducatifs qui en découlent mais aussi le fait que le théâtre sous ses aspects les plus divers est aussi un support pédagogique pour l’enseignant. Le théâtre est à la fois un « édifice destiné à la représentation de pièces, de spectacles dramatiques » mais aussi un « art dramatique, considéré comme un genre artistique et littéraire : Faire du théâtre. » (Dictionnaire Larousse)

L’enfant peut-il passer de simple spectateur à un spectateur plus averti ? L’Ecole peut-elle lui donner les clés pour aimer le théâtre ? Je ne parle pas de compréhension d’une pièce car la compréhension est bien trop subjective. Je soulève juste la question d’appréciation d’une œuvre de spectacle vivant, qu’il s’agisse de théâtre, de cirque ou de marionnettes (hors danse).

Sortir au théâtre, à l’école primaire, me semble être une bonne ouverture culturelle sur le monde qui nous entoure. Tous les élèves n’ont pas le même environnement social, c’est donc important d’essayer de mettre tous les élèves sur le même pied d’égalité face à la culture. La Comédie de Caen, située à Hérouville Saint-Clair, travaille avec des publics scolaires, c’est-à-dire les écoles d’Hérouville sur différents spectacles.

J’aimerais donc mettre en avant les façons de monter un projet théâtral au sein d’une classe. Je ne sais pas encore sur quel cycle m’appuyer, cela dépendra de ma classe lors du stage de décembre mais aussi des classes des écoles d’Hérouville. J’ai pour projet de suivre ces classes, de voir les différentes approches des enseignants par rapport au théâtre. Je m’appuierais également sur un spectacle de Jean Lambert-Wild « Mon amoureux noueux pommier ». Ce spectacle est ouvert aux étudiants en enseignement afin d’observer les réactions d’une classe lors d’une représentation (le 1er février 2013).

photographie issue d’une répétition de Mon Amoureux Noueux Pommier, de Jean Lambert-Wild à la Comédie de Caen.

 

Du point de vue professionnel, je pense que monter un projet théâtre est très important pour les enfants. Une telle ouverture sur un monde inconnu ne peut être que bénéfique.

Les questions que je me pose sont les suivantes :

– Qu’est-ce qu’un projet théâtre, comment fonctionne-t-il  dans les deux parties (le corps enseignant/élève et le corps professionnel) ?

– Le théâtre apporte-t-il quelque chose à l’élève ? Et si oui, comment ?

– Quel est l’intérêt pédagogique d’emmener sa classe au théâtre ?

– Quel est l’intérêt pédagogique et humain de faire des activités dramatiques avec ses élèves ?

– Quel est le rapport entre le texte et la mise en scène ? Comment montrer la dualité du théâtre (le texte est un genre littéraire, et la mise en scène est un spectacle, une représentation)

Sitographie

http://eduscol.education.fr/pid23666-cid49865/theatre.html

http://www.comediedecaen.com/web/l-astrolabe-260.html

Bibliographie

LEGRAND Martine, Sortir au théâtre à l’école primaire, CRDP Académie d’Amiens, 2004

LALLIAS Jean-Claude, Les fondamentaux du théâtre à l’école primaire,  CRDP Champagne-Ardenne, 2001

Cahiers pédagogiques : le théâtre à l’école, qu’est ce que ça fait ? n° 337, 1995.


3 réflexions sur « Le théâtre à l’école primaire, un “plus” pour les élèves ? »

  1. J’étais dans une classe à trois niveaux: CE2-CM1-CM2. Si tu contacte l’école tu pourrais éventuellement poser des questions au directeur de l’école puisque c’est lui qui s’occupe de l’atelier théâtre le mardi après-midi. Ils pourraient être intéressant aussi d’interroger les élèves qui ont eu des réactions très intéressantes sur la question de l’adaptation du texte d’origine.

  2. Merci beaucoup pour ta description précise Stéphanie, je vais contacter l’école très prochainement. Dans quelle classe étais-tu ? Je cherche effectivement des écoles qui vont au théâtre et qui s’investissent dans ce genre de projet !

  3. J’ai eu la chance d’assister lors de mon stage à l’école Célestin Freinet à Hérouville Saint Clair à la représentation de “La Reine des neiges” le lundi 3 décembre. Avant que les élèves voient la pièce nous avions mis en place avec l’enseignant des séances en lien avec la pièce.
    D’abord le théâtre d’Hérouville Saint Clair nous avait commandé la réalisation d’un tableau à partir d’un passage du conte d’Andersen. Les élèves ont tout de suite étaient mis au courant du fait que nous irions au théâtre voir l’adaptation de ce conte. Nous avons donc commencé par raconter le début de l’histoire avant de lire le passage que nous devions illustrer. Afin que ce projet soit mobilisateur, nous avons effectué, selon les commentaires et les envies des élèves, 5 tableaux sur ce passage avant de n’en choisir qu’un seul pour le théâtre. Cette activité d’arts visuels en lien avec le texte a énormément plu aux élèves qui se sont totalement investit dans la tâche. Par la suite, après avoir raconté ce qui suivait notre passage, nous avons proposé aux élèves une activité d’écriture dans laquelle il fallait imaginer la fin du conte. Les élèves se sont énormément investis dans l’écriture de cette fin. Alors, lorsque nous sommes allés voir la pièce, les élèves étaient impatients de voir comment le conte serait adapté au théâtre, comment serait les personnages de l’histoire, etc. Après la représentation les élèves ont pu en faire une critique et ont rapidement demandé à ce qu’on leur lise la fin du conte pour savoir si l’adaptation théâtrale était conforme au texte.
    A la suite de ce stage je me suis donc rendu compte de l’aspect mobilisateur du théâtre et de toutes les activités dites “scolaires” que l’on peut faire travailler en lien avec cela(je ne l’ai pas évoqué mais les élèves en “recherche Maths” on choisit de compter le nombre de jours, d’heures et de secondes qui nous séparait du moment de la représentation.)
    En dehors de cette représentation, l’école Freinet propose chaque mardi aux élèves de l’école des activités, et le théâtre en fait partie. Il pourrait être intéressant pour toi de contacter cette école si tu souhaite interroger des élèves ou des enseignants pour ton recueil de données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.