LA THEORIE LINGUISTIQUE CONTRASTIVE ET LA REDACTION DES MANUELS

On constate que l’analyse contrastive nous permet de mieux connaître les similitudes et les différences entre deux langues, cela nous donne la réflexion sur la rédaction des manuels et des exercices grammaticales. Les manuels seront-ils beaucoup plus pratiques et plus efficaces s’ils sont rédigés d’après la théorie linguistique contrastive ?

Généralement, les manuels ne respectent guère en majorité la linguistique contrastive quoiqu’ils soient rédigés par et pour les Chinois. Il n’y a que quelques uns qui contiennent des exercices dans le but de souligner le contraste entre le français et le chinois, mais ce sont seulement des exercices de lexique, tels que exercices de version et thème.

D’après le dictionnaire de didactique des langues, l’exercice se définit comme :

« en didactique des langues, toutes les activités qui présentent des caractères répondant à des principes méthodologiques et entrants dans le cadre d’une typologie, et qui a pour but l’assimilation et la mise en place fonctionnelle des éléments linguistiques antérieurement présentés et expliqués. Par extension, le terme s’applique au matériel pédagogique et linguistique servant de base et de prétexte à l’activité de l’élève. »

Naturellement, nous avons besoin d’exercices conformes au linguistique contrastive pour combiner les interprétation sous la même théorie.

Traditionnellement, les exercices pour les pronoms, ou pour d’autres éléments, sont inventés typiquement d’après la méthode didactique grammaire-traduction. Et les formes des exercices se limitent. Prenons l’exemple le point grammatical les pronoms personnels compléments d’objet indirects ( COI ) dans un des manuels chinois.

I. Répondez affirmativement avec un pronom personnel complément d’objet indirect :
1. Est-ce que le professeur pose souvent des questions aux étudiants ?
2. Les étudiants répondent bien au professeur ?
3.Marc et Philippe, vous téléphonez à vos parents chaque jour, n’est-ce pas ?
4.Tu parles souvent à ton ami ?

II. Complétez avec un pronom personnel complément d’objet direct ou indirect :
1. Quand je rencontre ce monsieur, je ____ dis toujours bonjour.
2. Qu’est-ce que tu cherches ? Tes lunettes ? Mais elles sont sur la table ! Tu ne ____ vois pas ?
3. Tu ____ pose une drôle de question ! Elle ne sais pas comment ____ répondre.

III. Remplacez selon le modèle le complément par un pronom, puis mettez la phrase à l’impératif négatif :
Modèle : Réponds à ce monsieur !
—> Réponds-lui !
—> Ne lui réponds pas !
1. Téléphonez à vos amis !
2. Dis cela au professeur !

IV. Répondez affirmativement ou négativement en employant le pronom qui convient :
1. Est-ce que tu sais chanter cette chanson ?
2. Est-ce que Philippe aime parler à ses parents ?

On constate que ces exercices sont un peu rigides et invariables, ils ne laissent pas d’autre option aux apprenants. On sait que les pronoms ont à la fois deux fonctions : rôle interactif dans le contexte et le maintien du sens du texte ; fonction véhiculaire de syntaxe dans la phrase. Les exercices à propos des pronoms ne répondent qu’à la seconde demande. Donc l’application des pronoms dans le cadre contextuel d’un texte nous manque.

En plus de la distribution des exercices, ce qui mérite notre attention, c’est le contenu des exercices puisque la majorité des exercices ont pour but d’examiner un ou quelques genres de pronoms. Mais pour les apprenants, notamment pour ceux qui sont au niveau intermédiaire, les exercices synthétiques seraient plus appréciés pour approfondir leurs connaissances globales sur les pronoms.

Bibliographie :

Galisson, R. & Coste, D.,( 1976 ), Dictionnaire de didactiques des langues, Paris : Hachette. pp. 201

花秀林、曹德明, 法语综合教程2, 上海, 上海外语教育出版社,2011


WEN Yuehan

Étudiante en Master 2 de Didactique du français langue étrangère et langues du monde à l'Université Sorbonne Nouvelle Paris 3.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.