Petit blabla de mi-parcours

Les jours se succèdent plus vite qu’on ne le voudrait et les mois défilent devant nous. Juin sera rapidement là, et je me suis dit qu’il était temps de faire un petit rapport sur l’état actuel de mon mémoire : un petit blabla de mi-parcours.

J’avance régulièrement dans l’écriture de ce mémoire. Il commence à ressembler à quelque chose. J’écris et lis tous les jours, même si ce n’est parfois que quelques lignes qui viennent noircir mon document Word. J’ai cependant un peu de retard par rapport au planning que je me suis fixé (une petite semaine de retard). En effet, je ne pourrai très certainement pas rédiger les vingt premiers jours de mai (partiels de l’ENEAD) et j’aimerais soutenir en juin. Résultat, il serait bien que mon mémoire soit terminé (j’entends là au niveau de sa rédaction) à la fin du mois d’avril. Du coup, je commence un peu à stresser et j’ai du mal à correctement me focaliser sur l’important. Je m’éparpille, n’arrive pas à me concentrer sur une sous-partie, sur un article, etc.

Pour tenter de pallier à ça, j’ai décidé d’imprimer le début de mon mémoire et d’entamer un premier jet de correction. L’avantage d’écrire sur l’ordinateur, c’est que l’on écrit beaucoup plus rapidement qu’à l’écrit. L’inconvénient, c’est qu’on n’a très peu de recul. C’est mon cas. J’ai l’impression de ne plus savoir quelle partie comprend quoi, si j’ai bien commenté les citations insérées dans mon travail. En plus, je ne fais tellement pas attention aux mots que j’écris (parce que je veux écrire vite) que l’ensemble est inondé de fautes d’orthographe.

Mes parties n’ont pas tellement bougé par rapport au début de ma rédaction. Cependant, quelque chose me dérange (en plus du fait que l’on ne parle que de ce qui nous intéresse à la fin du mémoire) dans leur disposition et j’espère bientôt réussir à comprendre quoi. J’hésite à diviser mon plan en deux parties ou le laisser en trois.

Voilà. Je vais retourner à ma correction et je vous souhaite bon courage pour votre rédaction !


Caroline A.

Étudiante en Master 2 de Didactique du Français langue étrangère et Langues du monde à l'Université de la Sorbonne Nouvelle Paris III.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.