Pré-soutenance : moment de partage et de réflexion

Hier, mardi 6 mars 2018, a eu lieu notre étape de pré-soutenance concernant le mémoire de recherche. Nous passions par groupe de trois et devions chacun présenter l’avancement de notre projet de mémoire en dix minutes suivies de questions, de conseils et de partage. J’ai assisté à la présentation de deux groupes (le mien et le suivant) et j’ai été ravie d’en apprendre davantage sur les projets de mes camarades, tous plus intéressants les uns que les autres. 

Pourquoi cette manie de vouloir « zoomer » dans les mémoires ?

La remarque que j’ai surtout retenue et qui est en train de me faire énormément réfléchir est celle du mémoire trop morne, trop plat. En effet, mon plan de mémoire se compose pour le moment de deux premières parties théoriques/informatiques et d’une troisième et dernière partie qui entre dans le vif du sujet. Puisque cette troisième partie est l’exemple qui m’a donné envie de centrer mon sujet de mémoire sur le théâtre à Taiwan, pourquoi le mettre en dernière partie ? Pourquoi ne pas le placer au début de la rédaction ? Ou encore faire un va et viens permanent entre l’exemple et la théorie ? Cela rendrait le mémoire plus vivant.

Rendre la voix aux étudiants

La seconde remarque que je retiens est celle qui concerne le fait de rendre la parole aux étudiants, de faire intervenir de vraies paroles dans le mémoire et de ne pas se contenter de l’aspect théorique et des articles/ouvrages lus. Comme précédemment cela contribuerait à rendre le mémoire vivant et plus personnel.

Ce que je pense faire

Je compte prendre en considération ces remarques et les mettre à profit dès à présent dans la rédaction de mon mémoire. Je compte également réaliser quelques entretiens (questionnaires ?) avec certains étudiants taïwanais ayant participé aux activités théâtrales qui m’intéressent et pourquoi pas aussi à un ou deux professeurs qui les ont encadrés.


Caroline A.

Étudiante en Master 2 de Didactique du Français langue étrangère et Langues du monde à l'Université de la Sorbonne Nouvelle Paris III.

More Posts

Une réflexion sur « Pré-soutenance : moment de partage et de réflexion »

  1. Un grand merci, Caroline : vous confirmez tout l’intérêt de ces pré-soutenances et vous prenez d’excellentes décisions. Je suis persuadé que votre énergie vous conduira vers un mémoire rédigé avec justesse et pertinence. Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.